MLS

L’Inter Miami devra attendre

Publié | Mis à jour

L’Inter Miami devra attendre avant de savourer sa première victoire dans la Major League Soccer (MLS) puisque l’Union de Philadelphie l’a vaincu au compte de 2 à 1 lors d’un match du tournoi «La MLS est de retour», mardi à Orlando.

Le club d’expansion avait subi la défaite à ses deux premières rencontres avant que la pandémie de COVID-19 n’interrompe la saison de la MLS, puis il s’est incliné 2 à 1 face à Orlando City la semaine dernière. 

Kai Wagner a donné l’avance à l’équipe de la Pennsylvanie dès la cinquième minute. Rodolfo Pizarro a toutefois ramené les deux équipes sur un pied d’égalité à la 36e. C’est finalement Kacper Przybylko qui a fait la différence en deuxième demie.

Avec cette victoire, l’Union conserve le deuxième rang du Groupe A. Orlando City a également signé deux gains, mais montre un meilleur différentiel de buts marqués. Les deux clubs doivent s’affronter lundi.

Dix minutes suffisent à Orlando 

L’Orlando City SC a profité des 10 premières minutes de leur match contre le New York City FC pour tranquillement filer vers un gain de 3 à 1, plus tôt mardi soir.

Le milieu de terrain des Lions Chris Mueller a commencé sa rencontre sur les chapeaux de roues. Dès la quatrième minute, il a profité d’un coup franc de son défenseur Joao Moutinho pour rediriger le ballon dans le fond du filet adverse. 

Puis, à la 10e minute, il a profité d’un magnifique jeu de passes de ses coéquipiers Ruan Gregorio Teixeira et Dom Dwyer, avant de déjouer le gardien adverse pour la seconde fois.

L’attaquant canadien Tesho Akindele a profité de son entrée dans le jeu en deuxième demie pour inscrire le troisième but des siens.

Jesus Medina a été l’unique buteur de son équipe. Il a réduit l’écart à un seul but, quelques minutes avant la fin de la première demie.

Il s’agit de la deuxième victoire du tournoi pour Orlando, tandis que le NYCFC subit un deuxième revers en autant de matchs.