Crédit : Peter Casey-USA TODAY Sports

Impact de Montréal

Profiter d’un TFC ébranlé

Publié | Mis à jour

Les genoux du Toronto FC ont flanché en fin de match, lundi, lorsqu’il a concédé un match nul crève-cœur au D.C. United. Ce sera désormais à l’Impact de Montréal de profiter du mental fragilisé de son plus grand rival.

Plusieurs joueurs montréalais ont pris des notes en regardant cette rencontre à la télévision, puisqu’ils affronteront les deux clubs coup sur coup, les hommes de Greg Vanney d’abord.

«On a vu que Toronto allait de l’avant au début et qu’ils se sont relâchés. Ils se sont fait reprendre au pointage. Quelque part, pour nous, c’est le résultat parfait. C’est ce qui permet aux équipes de ne pas s’éloigner et d’avoir toutes nos cartes en main pour la suite», a analysé le défenseur Rod Fanni en vidéoconférence, lundi.

Après une défaite face au Revolution de la Nouvelle-Angleterre, la troupe de Thierry Henry voudra assurément retrouver le chemin de la victoire, et quelques points au classement. L’Impact occupe pour l’instant le dernier rang du groupe C.

«On veut prendre les choses en main, a poursuivi le Français. On ne veut pas du tout se contenter de défendre. Et puis, c’est sûr que Toronto, cela a toujours une saveur spéciale. On connaît la rivalité Toronto-Montréal. C’est sûr qu’on va les attendre de pied ferme et eux aussi de leur côté. Ça laisse présager un match engagé.»

«Notre préparation est la même que tous les jours. L’important, c’est que le groupe reste à 100 %. Pour moi, un derby est un match très important, mais nous devons rester concentrés vers la victoire», a pour sa part indiqué Maximiliano Urruti.

Attention!

Le match entre les deux rivaux a été repoussé d’un jour en raison d’un possible cas de COVID-19 chez Toronto ou le D.C. United. Pour le Bleu-Blanc-Noir, ça veut dire une journée de congé de plus, mais il ne faut pas baisser sa garde pour autant.

«Quelque part, ils vont faire plus attention contre nous, a soulevé Fanni, qui croit que le TFC voudra prouver quelque chose après ce verdict nul de 2 à 2. Ils vont être plus vigilants. Il y a du bon et du moins bon, et c’est sur le moment qu’on va vraiment déterminer ce qu’il en est.»

Les défenseurs devront se méfier du jeune Ayo Akinola, qui a marqué deux fois en l’absence de Jozy Altidore. Le défi sera d’autant plus grand, puisque Toronto présente une offensive diversifiée, à laquelle s’ajoute l’Américain de 20 ans.

«Toutes les rencontres seront difficiles. Le plus important sera de les empêcher de marquer et jouer la possession parce qu’il fait trop chaud. Ce sera une longue partie», a jugé Urruti.

Le match de l’Impact face au Toronto FC sera présenté sur les ondes de la chaîne TVA Sports, jeudi, à compter de 20h.