Crédit : Photo d'archives, AFP

NBA

NBA: la bulle assez étanche jusqu'ici

Publié | Mis à jour

Deux joueurs de la NBA ont reçu un diagnostic positif à la COVID-19 après avoir été testés le 7 juillet, à l’intérieur de la «bulle» de Walt Disney World, à Orlando.

Selon un communiqué de la ligue émis lundi, les 322 basketteurs présents sur le campus à cette date ont été testés. Les deux individus infectés sont restés en isolement et ont quitté l’endroit pour retourner à leur domicile.

Depuis le 1er juillet, la ligue a recensé 19 cas de coronavirus parmi ses athlètes.

La semaine dernière, le commissaire Adam Silver avait indiqué qu’il s’attendait à quelques cas supplémentaires dans ses rangs à Orlando. Il a également ajouté qu’il n’hésiterait pas à annuler le retour au jeu s’il y avait une propagation significative sur le campus.

Le personnel et les joueurs des 22 équipes participant à la reprise de la saison devaient tous arriver avant le 9 juillet. Chaque individu qui entre dans la «bulle» doit absolument se placer en quarantaine pendant deux jours avant de s’y déplacer à sa guise.

La saison 2019-2020 de la NBA doit reprendre le 30 juillet.