Impact de Montréal

«Un derby, ça ne se perd pas, ça se gagne»

Publié | Mis à jour

 L’Impact, si tout se passe normalement, devrait affronter son rival honni, le Toronto FC, jeudi, au tournoi «la MLS est de retour».

«Normalement», c’est parce que la COVID-19 ne cesse de s’inviter à l’événement tenu à Orlando, en Floride, où le virus fait beaucoup ravages depuis environ trois semaines. Dimanche matin, le TFC a justement vu son match contre D.C. United reporté en raison de soupçons concernant certains joueurs. Il s’agissait de fausses alertes, mais le match n’a tout de même pas eu lieu. Par conséquent, le match entre l'Impact et le TFC, prévu pour mercredi, aura finalement lieu jeudi soir.

Quoi qu’il en soit, l’Impact, de son côté, continue de se préparer. Et après avoir perdu son premier match, jeudi dernier, contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, la troupe de l’entraîneur Thierry Henry n’a pas l’intention de se rater de nouveau lors de sa prochaine sortie.

«Un derby, ça ne se perd pas, ça se gagne», a affirmé le défenseur Zachary Brault-Guillard, en marge de l’entraînement de dimanche. 

«Ça va être un très gros match», a ensuite ajouté l’international canadien de 21 ans.

Admettant que l’équipe a manqué de combattivité contre les «Revs», jeudi, «ZBG» croit qu’il faut simplement aller de l’avant. 

«On manquait aussi de rythme, on avait un système mis en place et on avait un peu de mal à se trouver, et on a retrouvé un peu nos principes d'avant, je pense, a-t-il observé. J'espère que ça va faire la différence.»

«On doit être professionnels», a pour sa part rappelé l’ailier nigérian Orji Okwonkwo.

«On doit amener tout le monde à travailler fort l'un pour l'autre, a-t-il poursuivi. Ce ne sera pas facile, je ne vais pas mentir, mais si on travaille très fort, en équipe nous allons nous en sortir.»

Les images des points de presse de Zachary Brault-Guillard et Orji Okwonkwo sont une gracieuseté de l'Impact de Montréal.

Entraînement de l'Impact: Orji Okwonkwo -