MLS

Toronto FC : un capitaine perplexe

Publié | Mis à jour

Michael Bradley, capitaine du Toronto FC, s’est montré pour le moins perplexe à l’aube du premier match de son équipe au tournoi «MLS is Back» alors que cette rencontre face au D.C. United est prévue dimanche, en matinée, à Orlando.

«On parle de vouloir ramener la ligue et l’espoir est qu’il y ait beaucoup de gens qui regardent, a indiqué Bradley, cité par le Toronto Sun. On veut que le produit exposé soit le plus près possible du plus haut niveau. 

«Par contre, quand vous pensez à ce qu’un match à 9 heures du matin à Orlando va signifier au niveau de la chaleur et de l’humidité à cette période de l’année, je ne suis pas sûr que ça fait une tonne de sens.»

Visiblement insatisfait, Bradley a même dit que c’était «une honte».

Deux matchs en quatre jours

Le Toronto FC a connu sa part d’ennuis au cours des dernières semaines. Ce fameux match qu’il doit disputer contre le D.C. United devait d’ailleurs avoir lieu vendredi soir, mais il a été repoussé à dimanche matin parce que la formation torontoise est arrivée trop tard à Orlando alors qu’on soupçonnait des cas de COVID-19 au sein l’équipe.

«Nous sommes arrivés ici lundi et pendant la première journée, tout le monde était dans sa chambre alors qu’on attendait les résultats des tests, a révélé Bradley. Depuis, nous avons établi une bonne routine d’entraînement. 

«Nous sommes demeurés entre coéquipiers et avons passé du temps ensemble sur notre étage. Nous sommes excités que le match arrive enfin.»

Après cette partie matinale contre le D.C. United, le Toronto FC n’aura que deux journées complètes de repos avant d’affronter l’Impact de Montréal, le mercredi 15 juillet, en soirée. Ce match sera présenté à TVA Sports.