BBA-BBN-BBO-SPO-WILD-CARD-ROUND---TAMPA-BAY-RAYS-V-OAKLAND-ATHLE

Crédit : AFP

Baseball - MLB

«Nous sommes habitués de jouer devant peu de partisans»

Publié | Mis à jour

Matt Chapman, des Athletics de Oakland, croit que son équipe aura un avantage lorsque l’action reprendra à huis clos dans le baseball majeur puisque les A’s jouent déjà devant des gradins à moitié vide la plupart du temps.

Comme toutes les ligues sportives professionnelles d’Amérique du Nord, la MLB n’aura d’autre choix que d’évoluer sans ses partisans en raison de la pandémie de COVID-19.

«Je crois que ça jouera à notre avantage – un grand nombre de nos matchs sont assez silencieux en général, a indiqué Chapman au “USA Today", jeudi. Nous sommes habitués de jouer devant peu de partisans pendant les parties.»

Une chose est sûre: le joueur de troisième but ne s’attirera pas la sympathie des partisans californiens en tenant des propos de la sorte. Il n’a pas tout faux cependant, puisque, selon le quotidien américain, les A’s n’ont accueillis en moyenne que 20 521 amateurs l’an dernier, soit environ 44% de la capacité du Oakland Coliseum.

«Je crois que les autres équipes ne verront pas de partisans dans un immense stade vide et se diront que ça fait un peu froid ; nous, ça joue à notre avantage, a poursuivi le gagnant de deux Gants d’or. Nous savons comment composer avec ces conditions. Nous sommes habitués de jouer peu importe la grandeur de la foule.»

Les Athletics n’ont pourtant pas connu une mauvaise année en 2019, terminant la campagne avec 97 victoires tout en décrochant un billet pour les éliminatoires pour une deuxième saison consécutive.

De son côté, Chapman voudra continuer à faire parler son bâton en 2020, lui qui a terminé la dernière campagne avec 36 circuits.