SPO-HKO-HKN-2016-NHL-ALL-STAR---MEDIA-DAY

Crédit : AFP

LNH

Lindy Ruff devient entraîneur des Devils

Publié | Mis à jour

Embauché officiellement à titre de nouvel entraîneur-chef des Devils du New Jersey, jeudi, Lindy Ruff se dit comblé de retrouver un tel poste dans la Ligue nationale de hockey.

«Je suis excité de revenir dans la chaise principale et de guider le futur de cette équipe, a-t-il commenté par voie de communiqué, à la suite de sa nomination. C’est une occasion fantastique de mener un groupe de jeunes talentueux au niveau suivant.» 

Devenant le 19e entraîneur-chef de l'histoire des Devils, Ruff est appelé à remplacer le Québécois Alain Nasreddine, qui avait lui-même pris la barre de l’équipe au début du mois de décembre après le congédiement de John Hynes.

Dans le cas de Ruff, il oeuvrait comme adjoint à l’entraîneur chez les Rangers de New York depuis trois saisons, d’abord aux côtés d’Alain Vigneault, puis plus récemment auprès de David Quinn. Il s’occupait surtout des défenseurs de la formation new-yorkaise. Plus tôt dans sa carrière, Ruff a dirigé les Sabres de Buffalo durant un peu plus de 14 saisons avant de se retrouver à la barre des Stars de Dallas pendant quatre ans, de 2013 à 2017.

Tom Fitzgerald confirmé

En plus de nommer Ruff, la formation du New Jersey a également confirmé Tom Fitzgerald à titre de directeur général de l’équipe. Celui-ci était déjà DG par intérim avec les Devils. Il avait pris le relais de Ray Shero, remercié en janvier dernier.

«Tom et moi allons nous asseoir ensemble et construire un plan pour le personnel d’entraîneurs et je vais commencer à me familiariser avec les joueurs, a ajouté Ruff. J’ai hâte de réunir ce noyau, de développer nos joueurs et de nous mettre sur une voie pouvant mener à un succès durable.»

Ruff ose même rêver de séries éliminatoires et de coupe Stanley. Depuis le début de sa carrière d’entraîneur, l’homme de 60 ans a atteint la grande finale une fois, soit en 1999 avec les Sabres. Malgré les prouesses du gardien Dominik Hasek, le club de Buffalo avait alors perdu en six matchs contre Dallas.

Et Nasreddine?

Du côté de Nasreddine, l’avenir de l’ancien joueur de la Ligue nationale avec les Devils semble nébuleux. L’homme de 44 ans avait obtenu le poste par intérim et a maintenu un dossier de 19-16-8 en 43 parties derrière le banc.

«Il a grandi avec ce rôle. Il a fait un très bon travail», a dit Fitzgerald à propos du Québécois lors d’une vidéoconférence.

Le DG a jouté que Nasreddine était toujours sous contrat avec son équipe, mais n’a pas précisé quel rôle il détiendra dans le futur.

Ruff aura donc la possibilité d’en faire l’un de ses adjoints, s’il le désire et si le natif de Montréal souhaite retourner dans cette position.