Crédit : AFP

LNH

Oliver Ekman-Larsson a des choses à se faire pardonner

Publié | Mis à jour

Oliver Ekman-Larsson n’a pas connu la saison 2019-2020 escomptée, mais est bien heureux d’avoir une chance en séries. Le capitaine des Coyotes de l’Arizona sera surtout à 100%, lui qui a connu des ratés avec son genou.

Habitué de livrer des performances offensives convaincantes, le défenseur n’a récolté que 30 points, son plus bas total depuis la saison écourtée de 2012-2013.

«J'ai connu une saison avec des hauts et des bas. C'est certain que j'aimerais amasser plus de points, mais je me sentais bien et j'ai travaillé fort pour m'améliorer. Mais il y a plusieurs bons joueurs dans cette Ligue et c'est difficile d'être productif et tout faire sur la glace», a admis l’arrière de 28 ans mardi, en entrevue avec le site web LNH.com.

«Je ne crois pas qu'il s'agisse de ma meilleure saison et c'est pourquoi je suis heureux qu'on recommence à jouer et que je puisse y changer quelque chose», a-t-il poursuivi.

Tout comme Ekman-Larsson, les Coyotes n’ont pas performé aussi bien qu’ils l’auraient voulu, mais se retrouveront tout de même en séries. Ils affronteront en ronde qualificative les Predators de Nashville ; un duel égal selon le capitaine.

«Je suis super heureux que nous ayons la chance de nous battre pour une place en séries éliminatoires et d'affronter Nashville, a exposé celui qui n’a participé au bal printanier qu’une seule fois en carrière. Ce sera vraiment palpitant, mais je pense que ces quelques mois de repos vont être très importants pour moi.»

Le genou à 100%

En effet, Ekman-Larsson a dû être opéré au genou à l’entre-saison, l’an dernier. Jamais tout à fait à l’aise, il a dû rater quatre matchs en février après un contact genou à genou avec Dustin Brown.

«Tu veux toujours être avec les gars et te battre, et non pas regarder la bataille des lignes de côté, mais je sens que j'étais revenu au jeu un peu trop rapidement», a-t-il mentionné à propos du début de la campagne.

«C'est facile d'en parler maintenant, mais si je devais tout recommencer, je me serais donné un peu plus de temps.»

Ekman-Larsson est revenu de la Suède il y a deux semaines et a patiné pour la première fois avec ses coéquipiers lundi, au Gila River Arena de Glendale.