Crédit : Photo Agence QMI, Dominick Gravel

Impact de Montréal

«Nous devons nous battre» - Thierry Henry

Publié | Mis à jour

L’Impact de Montréal disputera bientôt son premier match du tournoi «La MLS est de retour» alors qu’il affrontera, jeudi, le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, à Orlando, en Floride. S’il est plutôt difficile pour l’entraîneur-chef de l’équipe, Thierry Henry, d’avoir une bonne idée du niveau de ses joueurs, il sait toutefois quelle attitude il s'attend d'eux.

«Nous avons travaillé tactiquement et physiquement, a-t-il indiqué lors d’une visioconférence organisée par la MLS, mardi. Mais peu importe, nous devons nous battre. Nous devons jouer sans relâche et rendre la tâche difficile à nos adversaires. Ce ne sera pas facile de jouer avec cette chaleur et cette humidité. [...] Ce ne sera pas facile de se battre tout le temps.»

La rencontre sera présentée sur les ondes de TVA Sports, dès 19h30, jeudi.

Toutefois, la situation sera la même pour toutes les équipes. En raison de la pandémie de coronavirus, les formations de la MLS sont à l’arrêt depuis la mi-mars.

«Ce n’est pas une attaque (ou une excuse), mais la situation fait que l’on n’a pas pu faire des matchs amicaux, a continué Henry. (Normalement) tu fais toujours quatre ou cinq matchs amicaux pour voir où en sont tes joueurs. C’est différent. Tu vas apprendre sur le tas.

«C’est une situation que l’on n’avait jamais connue avant. La COVID-19 nous met dans cette situation. Et ce n’est pas que nous, c’est tout le monde. À l’entraînement, ça peut aller, mais jouer un match de football, ce n’est pas pareil.»

L’entraîneur du Bleu-Blanc-Noir n’a pas encore arrêté son choix sur l’identité de son XI de départ. Mais, il en a une bonne idée.

«Je n’aime pas trop cibler les joueurs, a admis Henry. J’ai appris beaucoup sur mon équipe au niveau mental et j’ai vraiment vu une équipe soudée. C’était bien de voir ça. Et ce n’est pas surprenant puisque cette équipe a répondu à toutes mes attentes depuis que je suis ici.

«J’ai une idée du XI partant, mais ça peut changer ce soir, demain matin ou le matin du match.»

L’Impact affrontera ainsi l’équipe qu’il avait vaincue en ouverture de saison le 29 février dernier; un gain de 2-1 au Stade olympique.

Bien sûr, la situation a complètement changé. Ainsi, le défi sera différent.

«Ce n’est pas évident de battre une équipe deux fois d’affilée, a confié le Français. On va essayer de le faire. (Bruce) Arena est un entraîneur d’expérience avec des joueurs d’expérience. Ce ne sera pas évident. C’est la saison qui recommence et on doit encore affronter cette équipe. Je ne sais pas si on va pouvoir le surprendre à nouveau.