Crédit : AFP

F1

Des émotions aux antipodes pour Latifi

Publié | Mis à jour

Nicholas Latifi ne s’attendait pas du tout à terminer au 11e rang à son premier Grand Prix en carrière en Formule 1, dimanche. Tout juste à l’extérieur des points, c’est davantage l’expérience qui emballe le pilote canadien.

En raison des circonstances particulières qui ont entouré la première course de la saison 2020, à Spielberg en Autriche, Latifi s’est retrouvé catapulté bien haut, lui qui partait pourtant à l’arrière complètement du peloton.

«Avant ce week-end, si quelqu’un m’avait dit que je terminerais en 11e position à ma première course, j’aurais signé automatiquement et j’aurais pris cet excellent résultat», a révélé le pilote de l’écurie Williams au site F1.com, lundi.

«C’est sûr qu’il y a un peu de frustration en pensant à quel point j’étais près d’aller chercher un point. C’était une course à l’usure – beaucoup de voitures ont eu des problèmes, des pilotes ont fait des erreurs – alors la priorité pour moi était de terminer tous les tours, aller chercher de l’expérience et apprendre de tout cela», a sagement déclaré le Torontois d’origine.

En raison de la pandémie de la COVID-19, le grand cirque de la Formule 1 restera à Spielberg le week-end prochain, ce qui permettra aux pilotes de rattraper leurs erreurs au domicile des Red Bull. Maintenant que la pression est retombée, Latifi a indiqué vouloir mettre ses apprentissages à profit dimanche prochain.

Ça devra commencer par une meilleure performance en qualifications, lui qui s’est classé 20e et dernier à ce chapitre. Son compatriote Lance Stroll voudra également faire mieux, lui dont la voiture Racing Point a flanché très tôt, au 21e tour.