AUTO-PRIX-F1-AUT-QUALIFYING

Crédit : AFP

F1

Stroll s'attend à une course excitante

Publié | Mis à jour

Il y a de quoi émoustiller les partisans québécois de Formule 1! Prenant part aux trois séances, Lance Stroll a connu une très bonne journée lors des qualifications pour le Grand Prix d’Autriche, samedi, lui qui partira en neuvième position.

«Mon tour en Q3 était bien, mais il y a toujours place à l’amélioration, a commenté le Québécois de 21 ans, qui a alors bouclé la piste en 1 min. 4,029 s. C’est vraiment serré entre les différentes voitures. Quelques dixièmes font une grande différence et peuvent coûter jusqu’à cinq ou six places.»

Valtteri Bottas, sur Mercedes, a obtenu la position de tête pour la course de dimanche tandis que Sergio Perez, coéquipier de Stroll chez Racing Point, entamera la course au sixième rang. Avec un chrono de 1 min. 2,939 s., Bottas a tout juste devancé son partenaire Lewis Hamilton (1:02,951) lors de la troisième et ultime étape des qualifications.

«C’est positif pour l’équipe alors que les deux voitures ont atteint la troisième séance de qualifications, a résumé Stroll, cité sur le site web de Racing Point. C’est une façon fantastique d’entamer la saison. L’écurie a fait un bon travail pendant l’hiver pour développer une voiture compétitive.»

Preuve à l’appui, Stroll avait d’abord très bien fait en Q1 avec une quatrième place. Seuls Max Verstappen, sur Red Bull, de même que Bottas et Hamilton avaient ainsi mieux fait que lui. Perez concluait pour sa part cette session en septième position tandis que Kevin Magnussen (Haas), George Russell (Williams), Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo), Kimi Raikkonen (Alfa Romeo) et le Torontois Nicolas Latifi, également sur Williams, ont été éliminés. Ce dernier partira en fond de grille lors de son premier Grand Prix de Formule 1 en carrière.

Entre deux voitures Ferrari

Stroll a ensuite terminé sixième lors de la deuxième étape parmi les 15 bolides en lice, ce qui lui a permis d’atteindre l’ultime phase des qualifications incluant seulement une dizaine de voitures. Le pilote de l’écurie Ferrari Sebastian Vettel, 11e, avait alors subi le couperet. Son coéquipier Charles Leclerc entamera quant à lui la course au septième échelon.

S’il part neuvième, entre les deux bolides rouges de Ferrari, Stroll peut être encouragé par sa voiture, qui semble peut-être même avoir ce qu’il faut pour espérer un podium en Autriche.

«Nous sommes en bonne position pour marquer des points pour le Grand Prix de demain (dimanche) et ça devrait être une course excitante», a projeté Stroll.