Crédit : AFP

NBA

«C’est devenu tellement frustrant et accablant»

Publié | Mis à jour

Le joueur des Spurs de San Antonio DeMar DeRozan s’inquiète pour sa santé mentale et celle des autres joueurs de la NBA.

C’est ce que l’athlète de 30 ans a exprimé lors d’un entretien avec le réseau ESPN, jeudi.

DeRozan, qui a ouvertement parlé de ses problèmes de santé mentale dans le passé, croit que l’isolement pourrait être très difficile pour le moral des joueurs du circuit Silver.

«C’est difficile. Ils vont emmener des gars qui sont avec leur famille tous les jours depuis quelques mois, les séparer de tout le monde dans cet espace confiné et les priver de plusieurs choses joyeuses qu’ils font en dehors du basketball», a-t-il dit.

«Ce sera difficile pour tous les joueurs en matière de santé mentale», a poursuivi celui qui a porté l’uniforme des Raptors de Toronto de 2009 à 2018.

DeRozan espère d’ailleurs que les basketteurs auront l’option de parler avec des professionnels, lors de leur séjour à Orlando pour la fin des activités de la campagne 2019-2020.

«Ce sera certainement une option pour les gars, soit de pouvoir disposer de ressources pour rester au top. Parce que cela va certainement être un nouveau défi pour nous tous.»

Frustré par le protocole de sécurité

En plus de ses inquiétudes par rapport au bien-être mental des représentants de la NBA, DeRozan a également exprimé son mécontentement face au protocole de sécurité de son circuit.

Le document de 113 pages explique aux joueurs ce qu’ils pourront faire ou non. DeRozan a particulièrement été choqué par le fait qu’il n’aura pas le droit de jouer au ping-pong en double.

«Pour être honnête, le truc du ping-pong est ridicule, a-t-il clamé. Les gars ne peuvent pas faire ça, mais ils peuvent s’affronter sur le terrain? Cela ne fait pas de sens pour moi. J’ai lu environ 10 lignes du manuel et je l’ai déposé, car c’est devenu tellement frustrant et accablant».