Crédit : Photo COURTOISIE

Blue Jays - MLB

Jean-Christophe Masson à la recherche d’un plan B

Publié | Mis à jour

La première saison professionnelle de Jean-Christophe Masson dans l’organisation des Blue Jays de Toronto devra attendre. 

À la suite de l’annulation officielle de la saison dans le baseball mineur, mercredi, le voltigeur de Québec cherche maintenant un plan B pour continuer à jouer du baseball de haut niveau et il avoue que le projet de tournoi à quatre équipes, proposé par les Capitales de Québec et les Aigles de Trois-Rivières, serait la solution parfaite.

Le jeune cogneur de 17 ans a vécu un premier camp avec les Jays avant que la pandémie ne mette le monde du sport — et le monde en général — sur pause.

Depuis, il est de retour à Québec où il tente de demeurer impliqué dans son sport en offrant ses services avec l’Académie des Capitales de Québec. Il sait pertinemment, toutefois, qu’il devra trouver un moyen de jouer des matchs de baseball cet été afin de ne pas trop prendre de recul dans son développement.

«Je dois jouer des parties pour acquérir de l’expérience. Ça me prend du volume. Pour l’instant, j’ai plusieurs options sur la table, mais la ligue que (le président des Capitales) Michel Laplante essaie de mettre en place est l’une des bonnes issues. J’attends toujours l’approbation des Jays pour pouvoir participer», a-t-il mentionné lors d’un entretien téléphonique avec Le Journal, jeudi.

Comme il le mentionnait au collègue Richard Boutin mercredi, Laplante attend toujours une réponse afin de mettre son plan à exécution. Une décision devrait tomber aujourd’hui.

Ramirez, un rêve

Si le tournoi a lieu, mais que les Jays refusent que Masson y participe, ce dernier envisagera de retourner pour une saison avec l’Académie de baseball du Canada (ABC), ou avec les Diamants de Québec dans la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ).

Il ne cache pas que la nouvelle voulant que Manny Ramirez soit intéressé par l’initiative des Capitales et des Aigles, lui donne encore plus envie de participer au projet.

«Ça, c’est fou pareil ! Si je me retrouve à jouer dans la même ligue que Manny Ramirez, ça mettrait un peu de positif à travers tout ça. En plus, il donnerait tout un spectacle.»

Déçu

Toujours est-il que, dans le meilleur des mondes, Masson disputerait sa première saison dans l’organisation des Jays.

«Je m’attendais un peu à ce que la saison soit annulée parce que j’avais parlé à certains entraîneurs de l’organisation qui me disaient que ça n’augurait pas bien. Par contre, j’ai été déçu quand la nouvelle a été confirmée. 

«Je voulais me prouver à ma première saison et je m’étais entraîné fort cet hiver pour ça. Là, ça casse un peu ma première saison, mais en même temps, ça ne sert à rien de m’apitoyer sur mon sort.»

Masson avait été le choix de 26e ronde des Blue Jays de Toronto en 2019. Repêché à l’âge de 16 ans, il était ainsi devenu le plus jeune joueur sélectionné au repêchage des Ligues majeures de baseball (MLB).