Crédit : CAPTURE D'ÉCRAN / TVA SPORTS / AGENCE QMI

LNH

Loterie: «c'est un désastre total»

Loterie: «c'est un désastre total»

Louis Jean

Publié 29 juin
Mis à jour 29 juin

Le résultat de la loterie continue de susciter de fortes réactions à travers la Ligue nationale de hockey. 

J’ai fait un sondage non scientifique, lundi, auprès de dirigeants, d’entraîneurs et de joueurs passés et présents dans la LNH. Une seule des 20 personnes sondées a dit catégoriquement que c’était bon pour le hockey. J’ai eu quelques réponses plus nuancées.    

«On parle de la LNH, Gary Bettman doit être content. Côté marketing, (c’est) excellent. Pour le volet hockey c’est à repenser.»

Un entraîneur, lui, m’a rappelé que la loterie existait pour calmer les élans de ceux qui veulent contourner le système. 

«Le fait que Detroit n’obtienne pas le premier choix va contre l’essence même du repêchage, a-t-il analysé. Je n’ai jamais aimé la loterie, mais je déteste encore plus les tricheurs. Est-ce bon pour le hockey? Probablement pas, mais c’est une meilleure solution que de permettre à des équipes de vider leur club et de prendre des moyens douteux pour essayer d’obtenir un joueur de concession.»

«La Ligue a pris un pari. Je ne crois pas que le résultat final est ce qu’elle avait en tête. Cette une chose de voir une équipe se faufiler au deuxième ou troisième rang, mais le tout premier, ça change tout. Cette équipe-fantôme - potentiellement élite - aura la chance de mettre la main sur Alexis Lafrenière. Ça fait un peu Vaudeville», m’écrivait un intervenant vendredi soir.

«Je dois l'avouer: j’aime le fait que même si tu termines dernier, tu n’es pas assuré d’avoir la toute ma première sélection. Il y a eu trop d’exemples passés et présents de clubs qui veulent obtenir les meilleures probabilités possibles au repêchage. J’aime le fait que rien n’est assuré. En même temps, je ne suis pas certain que ce qui s’est produit est la meilleure chose pour le hockey.»

«C’est embarrassant. Seules cinq ou six équipes devraient avoir la chance d'obtenir le premier choix», m’a écrit un agent par message-texte.

«Je ne comprends pas la logique, m’a dit un recruteur d’expérience. C’est un désastre total et j’ai le sentiment que Bettman le sait.» 

J’ai posé la question aux internautes. C’est plus serré que je ne l’aurais pensé, alors que 47% des répondants disent que le résultat de la loterie est bon pour la LNH, contre 53% qui pensent le contraire. 

Le fait que les Canadiens soient encore dans le coup pour obtenir Lafrenière doit un peu fausser les données. J’imagine que les fans du Tricolore adorent la loterie.

Mais la vraie question est la suivante: si Montréal avait eu une saison de misère à l’image des Red Wings et avait eu le 4e choix, est-ce que les partisans du CH seraient heureux? C’est évident que la réponse est non. On parlerait de conspiration et de théories du complot!  

Mais pour l’instant, il est permis de rêver!