Crédit : AFP

NFL

Les «Pats» (encore) punis

Publié | Mis à jour

Les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont reçu des sanctions de la NFL pour avoir illégalement filmé des séquences des Bengals de Cincinnati face aux Browns de Cleveland, en décembre dernier.

Cette nouvelle survient au même moment où la formation six fois titrée au Super Bowl a octroyé un contrat d’un an au quart-arrière Cam Newton.

Selon des informations obtenues par le réseau ESPN dimanche soir, les «Pats» ont reçu une amende de 1,1 million $ et seront privés de leur prochain choix de troisième tour en 2021.

De plus, l’équipe de production télévisuelle du club n’aura pas le droit de filmer pendant tous les matchs de la campagne 2020. Des représentants séniors de l’équipe devront également suivre une formation sur le fonctionnement de la ligue et sur ses politiques.

Rappelons que la saison dernière, des employés des Patriots ont été surpris à filmer les signaux des entraîneurs des Bengals sur la galerie de presse. L’organisation de la Nouvelle-Angleterre avait ensuite expliqué qu’il s’agissait simplement d’un contracteur indépendant qui réalisait une vidéo promotionnelle et que cela n’impliquait pas les responsables football. Des membres des Bengals placés à l’arrière des caméramans avaient été témoins de la scène.

Récidiviste, le club du Massachusetts avait déjà été mêlé à des histoires de tricheries par le passé, ce dont la NFL a tenu compte.

Les «Pats» avaient été privés de choix au premier tour à deux occasions pour avoir utilisé illégalement des ballons de football ou enregistré un adversaire à son insu.

Un porte-parole des Patriots a confirmé à ESPN que l’équipe ne contesterait pas les sanctions.