BKN-BKO-SPO-CHARLOTTE-HORNETS-V-PHILADELPHIA-76ERS

Crédit : AFP

NBA

De la bisbille chez les 76ers

Publié | Mis à jour

Dans une équipe sportive, il se peut très bien que les athlètes ne soient pas sur la même longueur d’onde. Il est toutefois très rare qu’un membre d’une formation aborde publiquement les problèmes qui peuvent gangréner un vestiaire.

Il est toutefois très rare qu’un membre d’une formation aborde publiquement les problèmes qui peuvent gangréner un vestiaire.

Tobias Harris n’a cependant pas hésité à soulever que quelque chose clochait chez les 76ers de Philadelphie en 2019-2020.

«Je dis ça et je suis honnête, nous n’avions pas la meilleure chimie lors de l’entièreté de l’année, a-t-il déclaré lors d’un entretien avec le réseau ESPN vendredi. Cela nous a pris un bon moment avant que tout le monde se rassemble. Nous avons eu des blessés dès le début et cela s’est poursuivi jusqu’à la fin. Présentement, si nous sommes les négligés, nous sommes les négligés.»

Si Harris est le premier athlète du club de la Pennsylvanie à parler ouvertement du manque de chimie de son équipe, il n’est pas le premier à soulever la question.

«Il y a des choses qui se passent dans le vestiaire...»

En effet, son coéquipier Al Horford avait déclaré, en février dernier, qu’«il y a des choses qui se passent» dans le vestiaire. Il avait néanmoins ajouté qu’il ne voulait pas révéler au public la teneur des problèmes des 76ers.

Qu’à cela ne tienne, Harris croit que sa formation à une chance de se reprendre cet été, alors que la NBA conclura sa saison régulière et disputera ses séries éliminatoires à Orlando, en Floride.

«Je sais que quand je regarde mes coéquipiers dans les yeux et que nous avons des conversations, que nous avons un seul objectif en tête, soit d’aller là-bas, de jouer et de gagner un championnat. C’est le seul point de vue qui compte pour moi», a-t-il affirmé.

«Ce que les gens ont à dire sur notre équipe, je le comprends parce que nous n’avons pas répondu aux attentes jusqu’à présent cette année, a poursuivi Harris. Mais nous avons une nouvelle occasion à Orlando de simplement jouer, de découvrir ce que nous pouvons accomplir.»