Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Alouettes de Montréal

Près de 6 millions $ pour les Alouettes?

Mathieu Boulay

Publié | Mis à jour

C’est près de 5,6 millions $ que les huit équipes de la LCF auraient versés aux Alouettes qui n’avaient pas de propriétaire la saison dernière.

Les Roughriders de la Saskatchewan ont dévoilé leur bilan financier pour la saison 2019-20 mercredi soir.

On a pu notamment constater qu’ils avaient envoyé un montant total de 700 000 $ à la ligue pour aider les Alouettes dans leurs besoins opérationnels.

Lorsqu’on fait un calcul rapide, c’est 5,6 millions $ que la formation montréalaise aurait reçus des autres formations de la LCF en 2019.

C’est l’équivalent du montant des salaires des joueurs. Le bureau de la LCF a aussi versé un montant dont la valeur est inconnue.

Les revenus de la billetterie, des produits dérivés et des commandites avaient également contribué aux revenus dans le budget des Alouettes. On se souvient que le propriétaire Bob Wetenhall avait vendu sa concession à la LCF, le 31 mai 2019.

Après une interminable saga, la ligue canadienne de football a arrêté l’hémorragie en vendant la concession québécoise à Gary Stern et Sid Spiegel, deux hommes d’affaires ontariens, en janvier dernier.

Wilder a bien fait les choses

Le directeur général Danny Maciocia et l’entraîneur-chef Khari Jones ne sont pas tombés en bas de leurs chaises mercredi lors de l’annonce de la retraite de leur porteur de ballon James Wilder Jr.

«James m’a appelé et il a aussi contacté Khari pour nous annoncer sa décision, a mentionné Danny Maciocia lors d’une entrevue avec Le Journal de Montréal. Le ton était cordial entre nous.»

«Je comprends parfaitement les motivations derrière sa décision. Il y a beaucoup d’incertitudes autour de la saison 2020 de la LCF. Il a une famille à faire vivre.»

«On ne sait pas si ça deviendra une tendance (de voir les joueurs quitter la LCF). Par contre, on sait qu’ils vont sûrement se trouver un boulot pour payer leurs factures. C’est très compréhensible.»