BBA-SPO-NEW-YORK-YANKEES-V-BOSTON-RED-SOX

Crédit : AFP

Baseball - MLB

MLB : les mascottes avant les spectateurs

Publié | Mis à jour

Même si plusieurs stades risquent d’être vides ou presque à la reprise des activités du baseball majeur, les mascottes de ses différentes équipes pourront déambuler dans les espaces où il sera permis de le faire.

Selon le plan des grandes ligues, la saison 2020 s’amorcerait vers les 23-24 juillet après un camp d’entraînement. Cependant, la présence des partisans demeure incertaine. Plusieurs clubs risquent d’évoluer à huis clos en raison des contraintes locales en matière de santé publique. Des États américains pourraient alléger leurs règles en cours de campagne, toutefois.

En revanche, les mascottes peuvent dormir sur leurs deux oreilles.

«Les formations jouant à domicile auront la possibilité d’avoir leur mascotte si elles le désirent. Par contre, elle ne pourra pas se retrouver sur le terrain ou dans quelconque secteur avec accès restreint les jours de match», a indiqué le circuit Manfred dans un protocole dont le réseau CBS a obtenu copie.

Dans les majeures, trois clubs n’ont pas de mascotte, soit les Yankees de New York ainsi que les Dodgers et les Angels de Los Angeles.

Peut-être des spectateurs?

Les amateurs souhaitant voir leurs joueurs préférés en direct ne perdent pas espoir, surtout que certains dirigeants d’équipe et politiciens ont ouvert la porte quant à la possibilité d’accueillir des spectateurs. C’est le cas au Texas, où le gouverneur de l’État, Greg Abbott, se dit optimiste.

«Nous ne changeons pas nos standards. D’une part, nous espérons avoir le coronavirus sous contrôle, mais d’autre part, on veut travailler avec les clubs pour qu’ils puissent ouvrir leur stade en toute sécurité, a-t-il dit au réseau KTVT. S’ils ne peuvent prouver au public que l’endroit est sécuritaire, les gens ne vont pas y aller. J’ai confiance que nous trouverons des façons de permettre aux amateurs d’assister à des matchs du baseball majeur.»

«Nous devons encore passer à travers le protocole concernant les joueurs. On reste concentré sur cela, a ajouté le propriétaire des Astros de Houston, Jim Crane, au site MLB.com. Mais à un moment donné, l’objectif sera d’accueillir les partisans.»