HKO-HKN-2015-NHL-DRAFT---ROUND-ONE

Crédit : AFP

LNH

La chance ne sourit pas à tous

Publié | Mis à jour

Il y a souvent de grands moments de réjouissance lorsqu’une équipe gagne la loterie de la Ligue nationale de hockey (LNH) et passe devant plusieurs formations pour sélectionner au premier échelon. En contrepartie, des équipes n’arrivent jamais à festoyer puisque le hasard ne leur est pas favorable. Voici certaines organisations particulièrement malchanceuses lors de la loterie.

Sabres de Buffalo

Les Sabres de Buffalo ont préservé le premier choix au total en 2018 après avoir terminé au dernier rang de la LNH et ils en ont profité pour sélectionner Rasmus Dahlin. Ils n’ont toutefois pas pu profiter de la même chance en 2015, alors qu’un certain Connor McDavid attendait patiemment afin d’entendre son nom au premier échelon. Les Sabres ont tout de même bénéficié d’un prix de consolation plus que respectable en Jack Eichel, mais le visage de la franchise serait sans doute bien différent s’ils avaient pu sélectionner en premier. L’organisation a de nouveau joué de malchance lors de la dernière loterie, alors que les Blackhawks de Chicago et les Rangers de New York ont bondi devant eux.

Crédit photo : AFP

Canucks de Vancouver

Les Canucks de Vancouver ont connu beaucoup de difficultés sur la glace lors des dernières années et ils ont aussi eu leur lot de malchances alors qu’ils ont reculé de quelques positions lors des repêchages de 2016 (2), 2017 (3) et 2018 (1). Heureusement pour l’organisation, elle a tout de même été en mesure de bien sélectionner, avec Olli Juolevi, Elias Pettersson et Quinn Hughes lors de ces trois années.

Crédit photo : AFP

Coyotes de l’Arizona

Tout comme les Canucks, les Coyotes de l’Arizona ne peuvent pas compter sur la chance pour améliorer leur sort lors du repêchage. En 2015, l’équipe a reculé d’un rang après avoir vu les Oilers d’Edmonton s’emparer du premier choix. Les Coyotes ont entendu les noms de McDavid et Eichel être appelés avant de prononcer celui de Dylan Strome. Un scénario similaire s’est produit en 2017. L’organisation a vu trois autres équipes passer devant elle lors de la loterie. Les Coyotes ont décidé d’échanger ce choix aux Rangers le jour même du repêchage. Même histoire lors de l’encan de 2018, alors que deux formations, dont le Canadien de Montréal, ont profité de la loterie pour devancer les Coyotes.

Crédit photo : AFP

Flyers de Philadelphie

Les Flyers de Philadelphie n’ont pas souvent participé à la loterie, étant donné qu’ils réussissent la plupart du temps à participer aux séries éliminatoires, mais le repêchage de 2007 restera à jamais un cauchemar. Après avoir terminé au dernier rang de la LNH, ils ont vu les Blackhawks gagner la loterie et les devancer au tout premier échelon, afin de sélectionner Patrick Kane. En 2010, ce dernier est celui qui a inscrit le but permettant aux Blackhawks de remporter la coupe Stanley lors de la prolongation du sixième match de la série les opposant aux Flyers.

Crédit photo : Alex Urosevic/Toronto Sun/QMI Agency