30th anniversary of 1st Stanley Cup

Crédit : Edmonton Sun/QMI Agency

LNH

Un aveu surprenant de Kevin Lowe

Publié | Mis à jour

Ayant remporté cinq coupes Stanley avec les Oilers d’Edmonton à une époque où cette formation était considérée comme l’une des meilleures équipes de tous les temps, Kevin Lowe a vu plusieurs coéquipiers admis au Temple de la renommée.

Wayne Gretzky, Mark Messier, Glenn Anderson, Paul Coffey, Jari Kurri, Grant Fuhr : tous ont été admis au Panthéon. Mais Lowe, lui, a dû attendre 20 ans pour être choisi. 

«Je ne me suis jamais vu comme un membre du Temple de la renommée, a dit Lowe au réseau Sportsnet, mercredi. Pour moi, le Panthéon était [réservé à des joueurs comme] Bobby Orr, Jean Béliveau, Gordie Howe, Wayne Gretzky et Mark Messier.»

«Bien que je sache qu'il y a des joueurs de mon genre au Temple de la renommée... j'ai compris que vous deviez accumuler plus de points et gagner des prix [pour être considéré]. Mon rêve était toujours de gagner des coupes Stanley. Le Temple de la renommée était quelque chose dont je n'avais jamais rêvé», a-t-il poursuivi.

Pourtant, plusieurs joueurs qui ont joué avec lui – et contre lui – semblent être bien d’accord avec cet ajout au Panthéon.

«C’était l'un des défenseurs les plus fiables que vous puissiez imaginer, a dit Lanny McDonald, qui l’a affronté à maintes reprises lorsqu’il portait l’uniforme des Flames de Calgary. Mais plus important encore, nous savions tous qu'il était le leader [des Oilers]. Oui, ils avaient Gretzky [et compagnie], mais chaque fois que quelque chose se produisait, Kevin Lowe était dans le feu de l’action. Ils étaient comme une meute de loups, et le chef de la meute faisait un sacré boulot.»

«Kevin Lowe a sans doute été le Oiler le plus important avec Wayne Gretzky, a lancé Messier au site officiel des Rangers de New York, quelques heures après l’annonce de la cuvée 2020. Kevin était un gagnant qui ne laisserait jamais ses coéquipiers abandonner. Il s'est frayé un chemin vers six coupes Stanley avec son cœur et sa détermination. C’est un message important pour de nombreux jeunes joueurs.»

En 1254 parties avec les Oilers et les Rangers, Lowe, originaire de Lachute au Québec, a inscrit 84 buts et totalisé 432 points.