Crédit : AFP

Golf

Leurs cadets testés positifs, ils déclarent forfait

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Les golfeurs Graeme McDowell et Brooks Koepka ont choisi de se retirer du Championnat Travelers du circuit de la PGA prévu cette semaine à Cromwell, au Connecticut, après avoir appris que leurs cadets avaient été testés positifs au coronavirus.

Les deux hommes ont d’ailleurs disputé une ronde d’entraînement ensemble, lundi, en compagnie de Chase Koepka, le frère de Brooks, et de Shane Lowry.

Du côté de McDowell, son allié de longue date, Ken Cowboy, croit avoir été exposé à la COVID-19 à la suite du Charles Schwab Challenge présenté il y a deux semaines. Étant donné que l’avion privé de McDowell était trop petit pour accueillir son groupe, Cowboy s’était résigné à prendre un vol commercial «surchargé» en direction d’Orlando.

«Afin d’assurer la protection de tous les joueurs et mon mieux-être physique et mental, j’irai me faire tester demain matin [mercredi] avant de prendre un vol privé, a affirmé le golfeur au magazine "Golfweek". Je vais m’en aller d’ici pour retourner en Floride et rendu là, je déciderai si je dois me placer en quarantaine avec ma famille.»

Cowboy ne s’est pas dirigé vers le lieu du tournoi devant s’amorcer jeudi. McDowell avait été testé négatif lundi.

Autre mauvaise nouvelle

Durant la journée de mercredi, ce fut au tour de Ricky Elliott, le cadet de Brooks Koepka, de recevoir un résultat positif, contraignant le golfeur à déclarer forfait.

«Je vais me retirer du tournoi afin de protéger les autres, a souligné Koepka, ajoutant qu’il avait été testé négatif lundi. Je ne veux pas mettre à risque la vie d’une autre personne, surtout si elle a des problèmes respiratoires ou d’autres ennuis de santé. Le seul moyen pour faire fonctionner ce circuit, c’est que les gars prennent ce genre de décision et qu’ils soient proactifs à ce sujet.»

Positif à la COVID-19, Cameron Champ s’est aussi désisté de la compétition.

Pour leur part, Chase Koepka et Webb Simpson se sont retirés par mesure préventive, eux qui ont été en contact avec des personnes ayant contracté le virus.

Hors de question d’arrêter

Dans les trois dernières semaines, 2757 tests de COVID-19 ont été effectués par les équipes médicales de la PGA. Seulement sept d’entre eux se sont avérés positifs.

Le commissaire Jay Monahan ne songe pas à annuler les tournois à l’horaire et veut plutôt que tous les joueurs et le personnel fassent preuve de plus de vigilance.

«Nous devons apprendre à vivre avec ce virus, a-t-il indiqué lors d’une conférence vidéo diffusée sur Twitter, mercredi. Ce virus n’ira nulle part. Nous allons faire plus de tests.»

«Je suis satisfait et j’ai confiance en notre programme de santé et sécurité, même si nous avons eu des tests positifs. Je crois que c’est une chose à laquelle nous devons nous attendre. Nous avons beaucoup appris.»

Monahan a d’ailleurs indiqué que des mesures plus strictes seront instaurées afin de limiter davantage les cas positifs. Entre autres, plus de gens dans l’entourage d’un joueur seront testés, par exemple, les entraîneurs.

«Nous avons tous la responsabilité de suivre les protocoles. Il y aura de graves conséquences pour ceux qui ne les respectent pas, a ajouté le commissaire. Nous n’avons jamais dit que nous étions parfaits. Nous devons continuer de nous améliorer dans le futur.»