Crédit : AFP

NFL

Ben Roethlisberger admet ses torts

Publié | Mis à jour

Le quart-arrière des Steelers de Pittsburgh Ben Roethlisberger s’est confié sur ses dépendances ayant notamment mené à une suspension de quatre matchs en 2010 pour violation de la politique du bon comportement de la NFL.

Le vétéran de 38 ans a livré ses états d’âme au cours d’une conférence virtuelle pour les hommes chrétiens, dimanche, soit le jour de la fête des Pères. Il a admis avoir mal agi à certaines occasions, lui qui a déjà été accusé deux fois d’agression sexuelle sans toutefois être reconnu coupable.

«Ce n’est jamais facile. Les gens ne réalisent pas tout le temps que nous, les athlètes, sommes humains. Nous péchons comme tout le monde, a-t-il déclaré par le biais de propos rapportés par le réseau ESPN. Je ne suis pas différent. Nous commettons des erreurs, on devient dépendant aux choses.»

«Je crois que parfois, on nous place sur un piédestal où nous ne pouvons pas faire d’erreurs. Je suis tombé comme tous les autres. J’ai été accroché à l’alcool, à la pornographie, ce qui n’a pas fait de moi le meilleur mari, le meilleur père et le meilleur chrétien qui soit.»

Le double gagnant du Super Bowl dit maintenant avoir adopté de meilleures habitudes grâce à sa vie spirituelle.

«Plus que jamais, c’est bien d’être un chrétien, surtout pour un athlète professionnel, a-t-il ajouté. Ce que je veux dire aux gars et au public, c’est que je peux être un très bon sportif et un chrétien. Ce n’est pas l’un ou l’autre. Je peux faire les deux.»

Depuis son arrivée dans la NFL en 2004, Roethlisberger a disputé 218 matchs de saison régulière, mais en 2019, une blessure au coude a ruiné sa campagne après seulement deux parties jouées.