Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens de Montréal

Matt Murray attend le CH de pied ferme

Publié | Mis à jour

Le gardien de but des Penguins de Pittsburgh Matt Murray a récemment repris l’entraînement sur la glace avec des petits groupes de joueurs en vue du duel contre le Canadien de Montréal lors de la première ronde des séries éliminatoires.

«Les entraînements vont bien, a-t-il indiqué sur le fil Twitter des siens, mardi. La vitesse de jeu est bonne et le niveau de jeu aussi.»

L’athlète de 26 ans a déjà accompli plusieurs faits d’armes depuis le début de sa carrière, particulièrement en séries éliminatoires. Il avait gagné la coupe Stanley lors de ses deux premières années dans la Ligue nationale de hockey avec la formation de la Pennsylvanie. Avant de penser à une troisième conquête, Murray porte toute son attention vers la troupe de Claude Julien.

«C’est une bonne équipe, a-t-il ajouté. Ils sont rapides. Ils ont un bon entraîneur. Ils sont organisés. Ils ont plusieurs bons joueurs et ils jouent de la bonne façon. Toute notre attention est dirigée sur cette série.»

Une relation qui s’effrite

La lune de miel semble toutefois prendre fin tranquillement entre Murray et l’organisation des Penguins. Même s’il est pressenti pour être le gardien partant face au Tricolore, le jeune homme originaire de Thunder Bay, en Ontario, devra possiblement faire la lutte à Tristan Jarry et Casey DeSmith.

Jarry et Murray deviendront tous les deux joueurs autonomes avec compensation à la fin des séries éliminatoires et les deux gardiens seront sans doute à la recherche d’un nouveau contrat, plus lucratif.

«Je peux seulement contrôler ce que je peux et pour l’instant, c’est de mettre tous mes efforts sur la glace, a indiqué Murray. Je sais que si je travaille fort, le reste va tomber en place.»

Avant l’arrêt prématuré de la saison, les deux gardiens avaient signé 20 victoires, mais Jarry présentait des meilleures statistiques, avec une moyenne de buts alloués de 2,43 et un taux d’efficacité de ,921. En contrepartie, ces mêmes statistiques étaient de 2,87 et ,899 pour Murray.

Pittsburgh écarté de la course

La Ligue nationale de hockey a par ailleurs informé l’organisation des Penguins, mardi, que la ville de Pittsburgh ne serait pas retenue comme une ville hôte lors de la reprise des activités.

«Nous savons que Pittsburgh aurait été une ville hôte formidable en raison du soutien que nous recevons de nos amateurs et des entreprises de la région, a indiqué le président-directeur général de l’organisation, David Morehouse, dans un communiqué sur le site de son équipe. Nous remercions Gary Bettman de nous avoir placés parmi les finalistes, ce qui reflète vraiment à quel point la ville de Pittsburgh est formidable.»