HKN-HKO-SPO-COLUMBUS-BLUE-JACKETS-V-ARIZONA-COYOTES

Crédit : AFP

LNH

Les Jackets se préparent pour les Leafs

Publié | Mis à jour

Les Blue Jackets de Columbus auront la lourde tâche d’arrêter la puissante attaque des Maple Leafs de Toronto, mais la troupe de John Tortorella concentre ses efforts sur elle-même avant de se tourner vers ses prochains adversaires.

«Il n’y a aucun secret, si les activités reprennent, nous allons faire face à Toronto, a mentionné l’attaquant Gustav Nyquist sur le site de son équipe. Cependant, c’est un aspect sur lequel nous allons devoir nous attarder après quelques jours de camp d’entraînement, puisque nous devons retrouver nos jambes. C’est notre objectif numéro 1. Ensuite, nous nous attarderons à Toronto.»

«Lorsque tu joues au hockey dans une ligue d’été, les parties sont plus orientées vers l’attaque. C’est donc plus naturel d’être lousse en défensive, a indiqué le défenseur Scott Harrington. Nous n’aurons pas vraiment le temps de faire des erreurs défensivement.»

Rivaux redoutables en attaque

Si les joueurs doivent rapidement se remettre en forme, les entraîneurs, eux, ont déjà pu jeter un coup d’œil sur les prochains adversaires afin d’implanter une stratégie rapidement lorsque le temps sera venu.

La machine offensive des Maple Leafs a pris d’assaut ses rivaux tout au long de l’année. L’équipe torontoise a terminé au troisième rang des équipes qui ont marqué le plus de buts, avec une moyenne de 3,39 par match.

«J’ai besoin de connaître leur avantage numérique dans les moindres détails, a expliqué l’entraîneur-adjoint de la formation de l’Ohio Brad Shaw. J’ai besoin de savoir comment ils s’y prennent pour créer des chances de marquer et faire des buts. Je dois ensuite trouver des moyens de les contrer.»

«Ce sera une petite série et le fait de jouer contre Toronto représentera un bon défi pour nous, a mentionné le défenseur des Blue Jackets Scott Harrington. Ils ont beaucoup de talent à l’attaque et après une si longue inactivité, ce sera important pour nous d’être prêt à jouer un style de jeu serré défensivement. Nous n’aurons pas vraiment le temps de faire des erreurs défensivement.»