caliginla29

Crédit : Lyle Aspinall/Calgary Sun/QMI Ag

LNH

La consécration ultime pour Iginla et Hossa?

Publié | Mis à jour

Le Temple de la renommée du hockey dévoilera mercredi à 16 h l’identité de ses intronisés pour l’année 2020 et il semble bien que les anciens attaquants Jarome Iginla et Marian Hossa ont déjà une place qui les attend.

Selon ce qu’avait indiqué «Le Journal de Montréal» sous la plume de Jonathan Bernier à la fin avril, les deux ex-hockeyeurs feront partie de la cuvée, eux qui en sont à leur première année d’admissibilité.

Chacun d’eux ont présenté des statistiques éloquentes. Iginla compte d’ailleurs à son actif deux trophées Maurice-Richard et un Art-Ross, notamment. Ayant disputé plus de 15 saisons chez les Flames de Calgary, il a totalisé 1300 points, dont 625 buts, en 1554 rencontres du calendrier régulier de la Ligue nationale (LNH), réalisant deux campagnes d’au moins 50 filets. Il n’a toutefois jamais remporté la coupe Stanley; Calgary a bien failli y arriver en 2003-2004, s’inclinant en sept matchs devant le Lightning de Tampa Bay en finale.

De son côté, Hossa a amorcé sa carrière avec les Sénateurs d’Ottawa en 1997-1998, mais il a dû patienter jusqu’en 2010 avant de soulever le trophée une première fois. Avec les Blackhawks de Chicago, il a savouré trois championnats. En 19 ans, il a inscrit 1134 points en 1309 sorties, touchant la cible 525 fois. Il a atteint le plateau des 100 points à une occasion, soit en 2006-2007 avec les Thrashers d’Atlanta.

Un autre ancien des «Sens»?

Quelques autres joueurs ayant évolué durant les récentes décennies sont en lice, incluant l’ex-capitaine des Sénateurs Daniel Alfredsson. Le Suédois en est à sa quatrième année d’admissibilité et ses 1157 points en 1246 affrontements ne sont pas à dédaigner. Le récipiendaire du trophée Calder en 1995-1996 a aussi obtenu du succès sur la scène internationale, empochant deux médailles olympiques, dont l’or aux Jeux de 2006.

Les noms de Sergei Gonchar et de Patrik Elias se trouvent également sur les bulletins. Le premier qui a brièvement joué avec le Canadien de Montréal pour conclure son parcours dans la LNH en 2014-2015 a amassé 811 points et possède une bague de la coupe Stanley. Ayant uniquement porté l’uniforme des Devils du New Jersey dans le circuit Bettman, Elias a aidé ceux-ci à enlever les grands honneurs en 2000 et 2003 grâce à 1025 points.

Parmi les autres joueurs en lice, il y a Theoren Fleury, Alexander Mogilny, Jeremy Roenick, Kevin Lowe, Rod Brind’Amour, Curtis Joseph et le Québécois Pierre Turgeon.