Crédit : AFP

LNH

«Vegas pourra gérer cette situation»

Publié | Mis à jour

Selon le président des opérations hockey des Golden Knights de Vegas, George McPhee, Las Vegas et son industrie touristique bien huilée forment la destination parfaite pour la Ligue nationale de hockey (LNH), qui cherche deux villes hôtesses pour la reprise de ses activités.

Si le quotidien «Las Vegas Review-Journal» rapportait le 16 juin dernier que Vegas avait déjà été sélectionnée comme l’une des deux villes pour les séries éliminatoires dans un contexte de pandémie de COVID-19, McPhee a avancé que les Knights n’avaient eu aucune confirmation du circuit Bettman.

«La ligue prendra une décision, a-t-il dit au réseau Sportsnet, lundi. Certaines personnes ont avancé que nous allions être choisis, mais nous ne sommes pas au courant.»

Tout y est

L’ancien directeur général a malgré tout accepté d’expliquer les raisons pour lesquelles, selon lui, Las Vegas est la meilleure option pour assurer la sécurité et la santé de tous.

«Quand un touriste va à Vegas, et qu’il va dans un des hôtels, il quitte rarement l’établissement parce qu’il a déjà accès à tout là-bas. Il y a les repas, le divertissement, l’entraînement, les cinémas, les paris, les spas, les coiffeurs... tout ce dont tu as besoin, c’est là. Les gens peuvent entrer à l’hôtel et simplement ne jamais en sortir», a-t-il fait valoir.

McPhee a également expliqué quelques détails du plan soumis à la LNH. Ainsi, les joueurs seraient confinés à l’hôtel, sauf lors de leur sortie pour aller à l’aréna. Les employés de l’hôtel et de l’aréna, tous comme ceux qui assureraient le transport, devraient également délaisser leur domicile pour vivre à l’hôtel.

Tous ces gens seraient testés régulièrement pendant le tournoi éliminatoire.

«Les hôtels ont certainement la capacité [d’accueillir la LNH]; certains ont 6000 ou 7000 chambres. Vegas est une ville [basée sur] l’industrie hôtelière. Ils sont habitués aux gros, gros événements, donc ils pourront gérer cette situation», a ajouté McPhee.