Crédit : Photo d'archives, Martin Chevalier

LNH

Des confrontations à surveiller dans la LNH

Publié | Mis à jour

Certaines confrontations individuelles seront intéressantes lors de la ronde qualificative des prochaines éliminatoires de la Ligue nationale de hockey (LNH). En voici une dans chacune des séries 3 de 5:

Association de l’Est

  • Carey Price c. Sidney Crosby

Le sujet mérite d’être débattu, mais plusieurs considèrent encore Carey Price comme le meilleur gardien de la planète. Le numéro 31 du Canadien de Montréal a un important rendez-vous avec Sidney Crosby et les Penguins de Pittsburgh lors de la prochaine ronde qualificative des éliminatoires. Coriaces rivaux dans la LNH, Price et Crosby se connaissent bien, eux qui ont notamment remporté ensemble, en 2014, une médaille d’or pour le Canada aux Jeux olympiques de Sotchi.

  • Marc Staal c. Jordan Staal

L’affrontement entre les Rangers de New York et les Hurricanes de la Caroline sera aussi un duel entre les frères Marc et Jordan Staal. Il sera intéressant de voir si les deux joueurs se retrouveront simultanément sur la patinoire. À surveiller également lors de cette confrontation: le défenseur Brady Skjei, échangé des Rangers aux Hurricanes en février dernier.

  • Sergei Bobrovsky c. Semyon Varlamov

Le gardien russe Sergei Bobrovsky sera sans doute un joueur-clé pour les Panthers de la Floride dans une série 3 de 5 face aux Islanders de New York. Son compatriote Semyon Varlamov, qui devrait être préféré à Thomas Greiss, voudra sans doute en profiter pour démontrer qu’il est en mesure de tenir tête à son vis-à-vis. Bobrovsky et Varlamov sont tous deux âgés de 31 ans et ont déjà représenté la Russie ensemble dans différents tournois internationaux, notamment lors des Jeux de Sotchi.

  • Seth Jones c. Auston Matthews

Le défenseur Seth Jones est un véritable général à la ligne bleue pour les Blue Jackets de Columbus. Il aura notamment à l’oeil le meilleur pointeur des Maple Leafs de Toronto Auston Matthews, qui a récolté 80 points en 70 matchs. Jones a par ailleurs un lien particulier avec Toronto car son père, un ancien joueur de basketball, a déjà évolué pour les Raptors. À l’époque, Seth n’était encore qu’un bambin.

Association de l’Ouest

  • Connor McDavid c. Ryan Carpenter

Tous connaissent le prolifque attaquant des Oilers d’Edmonton Connor McDavid, mais bien peu se soucient de Ryan Carpenter. Or, les Blackhawks de Chicago sont passés d’un pourcentage d’efficacité de 72,7 % en infériorité numérique en 2018-2019, au 31e dernier rang dans la LNH, à un rendement de 82,1 % au cours de la dernière saison. L’un des grands responsables de ce revirement de situation: Carpenter.

  • Roman Josi c. Taylor Hall

Parmi tous les joueurs devant participer aux éliminatoires à 24 équipes, le défenseur Roman Josi, des Predators de Nashville, est celui qui a été le plus utilisé cette saison avec une moyenne de 25 min 47 s par match. C’est dire qu’il sera souvent sur la patinoire pour contrer les attaquants des Coyotes de l’Arizona, dont Taylor Hall.

  • Brock Boeser c. Ryan Suter

Originaire du Minnesota, le jeune attaquant des Canucks de Vancouver Brock Boeser pourrait être plus motivé que jamais dans un duel face au Wild. Avant de se rendre jusqu’au but de l’adversaire, Boeser devra toutefois composer avec la brigade défensive menée par le vétéran Ryan Suter. Dans le camp du Wild, l’arrière Brad Hunt est originaire de la Colombie-Britannique et il voudra faire baver les partisans des Canucks, à condition d’être utilisé.

  • Matthew Tkachuk c. Connor Hellebuyck

L’attaquant des Flames de Calgary Matthew Tkachuk a la fâcheuse habitude d’importuner les gardiens adverses. On l’a notamment vu, par le passé, avec Darcy Kuemper, des Coyotes de l’Arizona, ou encore avec Marc-André Fleury, des Golden Knights de Vegas. Cette fois, c’est le gardien des Jets de Winnipeg Connor Hellebuyck qui devra garder son calme.