BASKET-NBA-MEX-PHOENIX-SANANTONIO

Crédit : AFP

NBA

Des craintes dans la NBA

Publié | Mis à jour

L’Association des entraîneurs de la NBA croit que les mesures de la ligue en matière de santé et de sécurité face au coronavirus pourraient compromettre la sécurité d’emploi de plusieurs instructeurs.

La NBA prévoit reprendre ses activités le 30 juillet sur les terrains de Disney World à Orlando, mais selon ce qu’a rapporté le réseau ESPN, mercredi, le circuit Silver aurait le pouvoir d’interdire l’accès aux entraîneurs pour qui la COVID-19 représente un risque accru.

Les gens de 65 ans et plus sont particulièrement visés à cet égard d’après le site des Centers for Disease Control and Prevention, organisme responsable de la santé publique aux États-Unis.

«La santé et la sécurité de tous les instructeurs de la NBA constitue notre préoccupation principale. Cependant, nous sommes inquiets quant à l’opportunité de travailler de certains. Leur capacité à assurer leur poste pourrait être sérieusement affectée», a déclaré par voie de communiqué l’Association à ESPN.

«Adam Silver et la NBA ont créé un univers à Orlando qui est vraisemblablement plus sécuritaire que celui des marchés où nos instructeurs oeuvrent. En l’absence d’une menace significative, nous croyons que ceux-ci devraient comprendre la situation et assumer les risques individuels. Qu’on enlève ces contraintes pour les laisser aller à Orlando.»

Malgré tout, le groupe en question dit avoir été informé par la ligue que les entraîneurs ne seront pas exclus à partir de leur âge. D’ailleurs, Gregg Popovich (Spurs de San Antonio), Mike D’Antoni (Rockets de Houston) et Alvin Gentry (Pelicans de La Nouvelle-Orléans) devraient tous être sur les lieux. Les trois hommes ont 65 ans ou plus.