SPO-SOCCER QUEBEC-ENTRAINEMENT-DECONFINEMENT

Crédit : Photo Agence QMI, Toma Iczkovits

Soccer

Soccer: un retour rapide qui fait plaisir

Publié | Mis à jour

Il y a une semaine, le directeur général de Soccer Québec, Mathieu Chamberland, disait s’attendre à ce que les jeunes puissent jouer des matchs d’ici la fin de juin. Il avait vu juste.

«C’est très rapide avec une annonce le 17 qui sera effective le 22. C’est ce qu’on visait», a-t-il indiqué lors d’un entretien téléphonique.

L’organisme qui chapeaute la pratique du soccer à l’échelle provinciale doit maintenant se retrousser les manches pour que les choses aillent le plus vite possible même si certaines régions et villes seront prêtes avant d’autres.

«On rentre dans l’opérationnel, la vitesse à laquelle ça arrive, ça complique un peu les choses, mais c’est sûr qu’on ne se plaindra pas.»

Matchs et ligues

L’annonce fait en sorte que Soccer Québec et ses associations membres doivent abattre beaucoup de travail en peu de temps.

«On fait un travail de quelques mois en quelques jours condensés, reconnaît Mathieu Chamberland. Ça serait utopique de penser que les ligues vont reprendre le 22, mais les jeunes vont au moins retrouver de l’opposition.»

Malgré tout, les mesures de sanitaires seront de mise et on s’est inspiré de ce qui se fait en Europe, notamment en Bundesliga et en Premier League.

«On ne veut pas dénaturer le sport. On accepte les contacts accidentels et sporadiques, mais on continue quand même de faire attention surtout en dehors de la surface de jeu.

«Le message est très clair. Il y a plein de protocoles sanitaires qui seront là pour rester tant qu’il n’y aura pas de vaccin ou d’évolution de la situation.»

Besoin d’aide

Mathieu Chamberland ne le cache pas, la pandémie a fait mal à son organisme qui a vu ses adhésions passer de 170 000 à 82 000.

«On ne peut pas dire que tout est beau, les trois derniers mois nous ont fait mal et on va traîner ça pendant des mois. Pour certaines associations ça sera difficile, le service ne sera pas le même qu’avant.»

Il espère qu’en plus de déconfiner les sports, le gouvernement va délier les cordons de sa bourse pour aider les organisations qui peinent.

«C’est bien beau, on a déconfiné, mais le sport n’a pas beaucoup d’aide. On a mis beaucoup d’argent dans divers secteurs comme la culture et c’est normal, mais il n’y a aucune annonce pour le sport et ça aussi c’est important.»

Baseball

Du côté de Baseball Québec, on passera directement à la quatrième phase du plan qui en comporte sept. Dès le 22 juin, les matchs présaisons seront permis à l’intérieur d’une même région.

On vise ensuite le 4 juillet pour les phases cinq et six qui englobent les régulières dans les ligues régionales et interrégionales.

«Nous espérions voir notre plan de retour au jeu évoluer rapidement et c’est ce qui s’est passé», a indiqué Maxime Lamarche, directeur général de Baseball Québec.

Par ailleurs, certaines mesures seront mises en place lors des matchs pour assurer une certaine barrière sanitaire et quelques règles de jeu seront légèrement modifiées, mais celles-ci n’affecteront pas le déroulement des matchs.