Crédit : Photo AFP

NFL

«Je défends ce qui est juste...»

Publié | Mis à jour

Souhaitant «défendre ce qui est juste», le jeune quart-arrière des Cardinals de l’Arizona Kyler Murray a l’intention de poser un genou au sol pendant l’interprétation de l’hymne national lorsque la prochaine saison de la NFL s’amorcera.

«Je vais m'agenouiller, a dit Murray, selon des propos rapportés par le quotidien "The Arizona Republic" mercredi. Je défends ce qui est juste. C’est ce qu’il faut retenir. Ce qui se passe est mal. Je vais certainement poser un genou.»

Évidemment bien au fait du large mouvement de manifestations qui secoue les États-Unis depuis le décès de George Floyd, mort asphyxié lors d’une arrestation brutale le 25 mai, Murray espère que les gens continueront à sortir dans la rue et que cette tragédie marquera un véritable changement.

«J’espère bien, honnêtement. Ma génération, nous sommes tellement diversifiés à bien des égards... La génération de mes parents a grandi à une époque où il y avait de la ségrégation raciale et à présent, elle se rassemble. J'ai l'impression que ce sera difficile, mais j'ai l'impression que nous verrons des changements.»

«Il y a beaucoup de haine dans ce monde, mais en même temps, ce qui se passe et ce que nous voyons en ce moment, c'est énorme.»

En posant un genou au sol, Murray, qui disputera sa deuxième saison avec les Cardinals après avoir été la toute première sélection au repêchage de la NFL en 2019, suivra les traces de Colin Kaepernick. Ce dernier a été le premier à manifester contre les injustices sociales pendant l’hymne national en 2016.