HKN-PITTSBURGH-PENGUINS-V-COLUMBUS-BLUE-JACKETS

Crédit : AFP

LNH

Un trio de champions réuni à Pittsburgh?

Publié | Mis à jour

Les Penguins de Pittsburgh pourraient miser sur la réunion d’un trio qui a été déterminant dans la conquête de la coupe Stanley en 2017 lorsqu’ils croiseront le fer avec le Canadien de Montréal dans la ronde qualificative des séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey (LNH).

En raison de la longue pause causée par la pandémie de COVID-19, Jake Guentzel sera remis de son opération à l’épaule subie en décembre au moment de la reprise des activités. Conor Sheary, lui, est au cœur d’un deuxième séjour avec les Penguins depuis que le club l’a rapatrié en transigeant avec les Sabres de Buffalo en février. 

Ainsi, les deux joueurs et Sidney Crosby seront tous trois dans la formation des Penguins pour la première fois depuis que l’équipe a été éliminée par les Capitals de Washington au deuxième tour éliminatoire en 2018.

Le trio avait marqué sept buts et totalisé 15 points lors de la finale contre les Predators de Nashville qui avait nécessité six parties, en 2017. Crosby avait ensuite remporté le trophée Conn-Smythe, remis au joueur par excellence des séries éliminatoires.

«Ce serait agréable si nous pouvions [être réunis] à nouveau, a dit Sheary, lors d’une vidéoconférence avec les médias, mardi. Nous avions eu un bon parcours ensemble quand j’étais ici la dernière fois, et je ne pense pas que nos styles de jeu aient changé au point d’empêcher une transition en douceur pour retrouver cette chimie.»

«Si nous obtenons cette opportunité, je crois qu’on pourrait vraiment contribuer offensivement et être un trio responsable en même temps. Je crois qu’on peut être excité de savoir que ça pourrait se produire.»

Moins de deux ans se sont écoulés entre le départ de Sheary vers Buffalo et son retour en Pennsylvanie. Pourtant, il y a eu plusieurs changements dans la formation. Mais l’attaquant de 28 ans a malgré tout rapidement retrouvé ses repères.

«Les joueurs sont différents, pour ce qui est du système et de la culture et ce genre de choses, je ne pense pas que bien des choses aient changé», a-t-il fait valoir.