Crédit : Photo AFP

LNH

Hécatombe à Buffalo

Publié | Mis à jour

Les propriétaires des Sabres de Buffalo ont amorcé une vague de changements radicaux, mardi, congédiant de nombreux membres de leur département des opérations hockey, dont le directeur général Jason Botterill.

Ses adjoints Randy Sexton et Steve Greeley ainsi que l’entraîneur-chef des Americans de Rochester Chris Taylor et ses assistants Gord Dineen et Toby Petersen se sont également fait montrer la porte. Le directeur du recrutement amateur Ryan Jankowski et «une grande partie des recruteurs amateurs» ont subi le même sort, selon le réseau Sportsnet. The Hockey News rapporte pour sa part que presque tous les recruteurs amateur de l'organisation - possiblement l'ensemble d'entre eux - ont été limogés. 

En entrevue à la station de radio «Sportsnet 650», l'informateur Elliotte Friedman aurait indiqué que près de 30 personnes se verraient montrer la porte au total.    

Pour l’instant, un seul remplaçant a été nommé, soit Kevyn Adams, qui agira dorénavant à titre de directeur général.

Pourtant, la famille Pegula avait donné un vote de confiance à l’équipe en place il y a à peine quelques semaines. Lorsqu’ils ont annoncé leur décision, mardi, Terry et Kim Pegula ont simplement mentionné qu’ils avaient eu un peu plus de temps pour analyser la situation.

«Nos partisans méritent mieux et nous avons tous la tâche d’améliorer cette équipe et d’offrir aux amateurs un groupe qui va lutter régulièrement pour les grands honneurs dans les années à venir, ont-ils déclaré conjointement, par voie de communiqué. Cette décision a été prise après plusieurs discussions candides avec Jason durant la révision complète de notre programme de hockey. Nous reconnaissons qu’il y avait des différences philosophiques relatives à la façon de nous placer en position d’aspirants à la coupe Stanley. Donc, on a choisi d’effectuer un changement.»

Adams heureux     

Naturellement, le malheur des uns fait le bonheur des autres dans cette industrie et Adams, qui a surtout porté les Hurricanes de la Caroline durant sa carrière, pouvait difficilement cacher sa joie et son excitation.

«C’est un rêve qui devient réalité pour moi, a commenté Adams, lors d’une entrevue avec la chaîne de télévision du réseau ABC. J’ai grandi dans l’ouest de l’État de New York et je portais le numéro 11 quand j’ai commencé à jouer au hockey en raison de Gilbert Perreault.»

«C’est une journée spéciale pour moi et ma famille, a poursuivi celui qui occupait le poste de vice-président senior à l’administration des affaires chez les Sabres. Je suis excité d’entamer ce boulot. On va regarder devant et on va être positif.»

Adams a indiqué avoir déjà discuté avec le jeune capitaine des Sabres, Jack Eichel. Ce dernier avait manifesté son mécontentement au terme de la saison.

«J’en ai assez de la défaite, j’en ai assez et je suis frustré, avait-il déclaré le 28 mai lors d’une conférence téléphonique avec les médias de Buffalo. C’est sûrement une pilule difficile à avaler présentement. Les derniers mois ont été difficiles. En fait, ç’a été dur depuis cinq ans avec le déroulement des choses.»

Confiance à Adams     

À l’interruption de la récente saison, les Sabres occupaient le 13e rang de l’Association de l’Est avec une fiche de 30-31-8 et 68 points.

Les Pegula croient fermement qu’Adams saura maintenant se distinguer dans ses nouvelles fonctions.

«Nous avons eu le plaisir de voir Kevyn à l’œuvre construire son après-carrière lors des neuf dernières années dans de multiples rôles au sein de notre organisation, ont-ils mentionné. Nous avons confiance que Kevyn et [l’entraîneur-chef] Ralph [Krueger] travailleront ensemble afin de bâtir une formation aspirante au titre. Comme toujours, nous sommes là pour leur donner les outils nécessaires.»