LNH

«Ça ressemble à un spectacle de clowns»

Publié | Mis à jour

Brian Burke n'est pas reconnu pour avoir la langue dans sa poche. L'analyste de Sportsnet a tenu des propos très durs envers les Sabres de Buffalo, qui ont limogé mardi leur directeur général Jason Botterill. 

Cette décision a pris le monde du hockey par surprise, car la présidente de l’équipe, Kim Pegula, avait fait savoir il y a trois semaines que Botterill demeurerait en poste.   

Burke, qui a agi à titre de directeur général au sein de plusieurs équipes de la Ligue nationale de hockey (LNH), a condamné ce manque de cohérence sur les ondes de la station «Sportsnet 590 The Fan». 

«Botterill est très compétent, a mentionné l'homme de hockey. Il a travaillé 10 ans avec les Penguins de Pittsburgh. Il a un MBA. Il a joué dans la LNH. Tout le monde avait applaudi son embauche.

«Les équipes ont le droit d’avoir en place la personne qu’elles désirent pour gérer leur club. Mais quand le congédiement survient après un vote de confiance, ça ressemble à un spectacle de clowns.»

Le 26 mai dernier, Kim Pegula avait indiqué à l'Associated Press que «Botterill est notre directeur général» et que «le plan est de continuer avec lui». 

«Nous disposons d’un peu plus d’informations que ce à quoi un partisan pourrait avoir accès, on voit des éléments positifs à l’interne», avait-elle ajouté. 

Kim Pegula a justifié la décision de congédier Botterill en faisant mention de divergences philosophiques qui ont été constatées après «plusieurs discussions candides avec Jason durant la révision complète de notre programme hockey».

Kevyn Adams, qui occupait le poste de vice-président senior à l’administration des affaires, remplacera Botterill. 

En plus de Botterill, plusieurs membres du personnel des Americans de Rochester, le club-école des Sabres dans la Ligue américaine, ont perdu leur emploi. Le directeur général Randy Sexton, l’entraîneur-chef Chris Taylor et les adjoints Gord Dineen et Toby Petersen ont été limogés.

Le directeur du recrutement amateur, Ryan Jankowski, a également été congédié.