Crédit : AFP

LNH

«Finir la saison serait comme aller en prison»

Publié | Mis à jour

Le défenseur des Stars de Dallas Roman Polak a signé un contrat de plusieurs saisons avec le HC Vitkovice, en République tchèque, écorchant au passage l’organisation texane, lundi.

C’est le club européen qui a lui-même annoncé la nouvelle sur son site web, précisant qu’un contact avait été établi avec Polak la saison dernière. Le natif d’Ostrava, en République tchèque, a auparavant porté les couleurs du HC Vitkovice pendant une saison en 2005-2006, puis durant la saison écourtée de 2012-2013.   

L’athlète de 34 ans disputera tout de même les séries éliminatoires avec les Stars cet été pour honorer les termes de son contrat. Il a signé une entente d’un an à un salaire de 1,75 million $ avec l’équipe à l’été 2019. Ce n’est cependant pas de gaieté de cœur que Polak retrouvera la Ligue nationale de hockey (LNH).

«Je suis déterminé à rester à la maison. Si je suis contraint de finir la saison, j'irai. Cependant, je ferai tout mon possible pour l'éviter», a-t-il révélé au site sportif tchèque isport.cz.

«Finir la saison, ce serait aller en prison.»  

Peu de motivation   

Le gros défenseur a passé les deux dernières saisons chez les Stars après 14 campagnes dans la LNH, mais il ne retiendra pas grand-chose de bon de son passage au Texas.

«Parfois, j’étais assis sur le banc et je me disais : "qu’est-ce que je fais ici? Je n’ai pas envie d’être là"», a raconté Polak qui a aussi ajouté avoir perdu énormément de temps de jeu au retour de blessure de deux ans de Stephen Johns.

«On m’a dit à moi et Andrej Sekera que nous allions effectuer une rotation. Je jouais une partie, il jouait l’autre. C’était difficile pour moi de trouver la motivation, parce que ça ne faisait rien que je sois bon ou mauvais ; je n’allais pas jouer la prochaine partie, peu importe. Andrej avait le même point de vue que moi», a dit celui qui a récolté quatre mentions d’aide en 41 parties en 2019-2020.

Il semblerait également que Polak ne soit pas d’accord avec le plan de retour à l’action du circuit Bettman, précisant qu’il aurait eu besoin de deux mois plutôt que trois semaines avant de rejouer des matchs officiels et qu’il y avait trop de risques de blessure.

Polak a été un choix de sixième tour (le 180e au total) des Blues de St. Louis au repêchage de 2004. Reconnu pour son travail défensif et sa robustesse, il a récolté 140 points en 806 matchs dans la LNH, défendant les couleurs des Blues, des Maple Leafs de Toronto, des Sharks de San Jose et des Stars.