Crédit : Photo AFP

Golf

Un coup crève-coeur pour Collin Morikawa

Publié | Mis à jour

L’Américain Daniel Berger a profité d’une malchance de son compatriote Collin Morikawa au premier trou de prolongation pour remporter le Charles Schwab Challenge, premier tournoi de la PGA disputé depuis le début de la crise du coronavirus, dimanche, à Fort Worth, au Texas.

Le vainqueur a ainsi savouré son troisième triomphe en carrière au sein du circuit professionnel et son premier depuis 2017.

À égalité au sommet avec une fiche de 265 (-15) après les 72 trous réglementaires, les deux hommes sont revenus au tertre du 17e fanion pour amorcer la phase supplémentaire. Berger a sauvé la normale sur ce par 4 de 379 verges et Morikawa a tenté d’en faire de même. Cependant, son roulé de quelques pieds a effleuré la coupe, la balle touchant celle-ci avant de dévier sur le côté.

«Je suis revenu plus fort que jamais et je voulais cette victoire encore plus que jamais, a déclaré au réseau CBS le gagnant dont les deux gains précédents avaient été acquis à la Classique St. Jude. C’est le plus beau sentiment au monde.»

Le héros du jour a ainsi continué son bon travail amorcé avant la pause de la COVID-19. Il avait terminé trois fois d’affilée dans le top 10 d’un tournoi avant le Championnat des joueurs n’ayant pu être complété en mars.

«Ce répit a été en quelque sorte un petit rafraîchissement bénéfique. J’avais joué beaucoup de golf à ce stade-là et je composais avec des blessures au doigt et au poignet. Donc, ce fut bien d’avoir un mois ou deux pour guérir cela, mais dans l’ensemble, je me suis senti bien. Je suis seulement heureux d’être de retour», a-t-il dit au site golfdigest.com.

Week-end difficile pour McIlroy

Berger et Morikawa ont respectivement joué 66 (-4) et 67 (-3) durant la dernière ronde. Le meneur à l’aube de la dernière journée, Xander Schauffele (69), s’est contenté d’une égalité au troisième rang à 266 (-14) en compagnie de Bryson DeChambeau (66), Justin Rose (66) et Jason Kokrak (64). Schauffele s’en voudra longtemps d’avoir manqué un roulé de trois pieds lui ayant coûté la normale au 17e et une place en prolongation.

Le Nord-Irlandais Rory McIlroy (74) a éprouvé des ennuis et a chuté au 32e échelon à 274 (-6). Il a ainsi vu sa séquence de sept tournois dans le top 5 prendre fin.

«Je me suis retrouvé dans une impasse en jouant consécutivement des mauvais trous et cela m’a évidemment sorti de la course, a-t-il dit au réseau Golf Channel. J’ai eu un très mauvais départ (+6 sur le neuf d’aller). Il y a eu un deuxième coup trop à droite sur le premier trou et cela s’est conclu par un boguey. Ce n’était pas le départ idéal.»

Les Canadiens Corey Conners (71) et Adam Hadwin (72) ont fini dans l’ordre aux 19e et 43e rangs à 271 (-9) et 276 (-4).