HKO-HKI-SPO-FINLAND-V-UNITED-STATES:-GOLD-MEDAL-GAME---2019-IIHF

Crédit : AFP

Canadiens de Montréal

Séries: les possibles ajouts à la formation du CH

Publié | Mis à jour

Sur quels joueurs les Canadiens de Montréal pourront-ils miser lors du tournoi à 24 équipes de la Ligue nationale de hockey (LNH)? 

La LNH a récemment demandé aux équipes de soumettre une liste d'espoirs ou de joueurs de la Ligue américaine qu'elles pourraient insérer dans leur formation en prévision des séries éliminatoires. C'est ce que rapportait Elliotte Friedman dimanche.       

Les Stars de Dallas, par exemple, feraient appel à l'attaquant Jason Robertson et au gardien Jake Oettinger, deux espoirs prometteurs. Les Maple Leafs de Toronto, eux, ont déjà indiqué qu'ils feront venir Nick Robertson, un ailier gauche qui vient d'inscrire 55 buts en 46 matchs dans la Ligue de l'Ontario (OHL).

Le directeur général des Canadiens, Marc Bergevin, a indiqué aux médias qu'il aimerait pouvoir compter sur le défenseur Alexander Romanov, mais on ne sait pas si le jeune homme aura l'autorisation de jouer durant le tournoi, sachant qu'il a signé son contrat d'entrée après l'interruption des activités.

Selon ce que la LNH a indiqué aux directeurs généraux, il semble que chaque équipe devra assembler une formation de 28 patineurs avec un nombre illimité de gardiens de but. En jonglant avec ces paramètres, le TVASports.ca a identifié les joueurs qui pourraient être ajoutés à la formation du Tricolore en vue du tournoi. Sachez que, pour les fins de l'exercice, il a été tenu pour acquis que tous les joueurs qui étaient dans la formation du Tricolore avant l'interrruption provoquée par la COVID-19 auraient leur place.

Cayden Primeau         

Primeau figurera sans l’ombre d’un doute dans la formation du CH. Et il ne serait pas surprenant que l’on se tourne vers lui plutôt que vers Charlie Lindgren si Price devait se blesser – au même titre que Dustin Tokarski avait été préféré à Peter Budaj lors des séries de 2014. 

Alexander Romanov        

Voici un autre joueur qui représente une formalité... si la LNH lui accorde la permission de jouer. On ne sait toujours pas si les contrats signés pendant la pandémie pourront entrer en vigueur cette saison. 

L’agent de Romanov, Dan Milstein, a la ferme conviction que son client portera l’uniforme du CH au mois d’août. 

Michael McNiven         

Si la LNH permet bel et bien aux équipes de compter sur un nombre illimité de gardiens, on suppose que le CH ferait également appel à McNiven, qui était l'auxiliaire de Primeau en fin de saison à Laval. Pour ce qui est du gardien russe que le Tricolore a embauché cet été, Vasili Demchenko, on ne le verra pas, puisque son contrat entre en vigueur la saison prochaine.

Jesperi Kotkaniemi         

Lorsque les activités de la Ligue ont été suspendues, il avait déjà été annoncé que la saison de Kotkaniemi était terminée en raison d’une inquiétante blessure à la rate. Mais la longue pause pourrait-elle permettre au Finlandais d’effectuer un retour? 

On ne sait pas comment se porte le jeune homme, mais à en juger par sa dernière publication sur Instagram, il se porte plutôt bien et semble avoir pris du coffre. Puisqu’il est question d’une blessure sérieuse, le CH prendra toutes les précautions nécessaires, mais en toute logique, Kotkaniemi serait inséré dans la formation du Tricolore si les médecins lui donnent le feu vert.  

Voir cette publication sur Instagram

@poripadel

Une publication partagée par jesperi kotkaniemi (@jesperikotkaniemi) le

Ryan Poehling        

Poehling n’a rien cassé dans la LNH cette année et sa soirée de trois buts est désormais un lointain souvenir. Cela dit, il est costaud et il peut aider l’équipe dans un rôle de soutien si la situation le commande. 

Cale Fleury         

Il a prouvé qu’il était capable de jouer dans la meilleure ligue au monde. Il n’a pas toujours été aussi impliqué offensivement qu’il en est capable, mais il a impressionné les partisans avec ses puissants coups d’épaule. 

Noah Juulsen         

Il recommençait à peine à jouer avec le Rocket au moment de l’interruption des activités. Son statut est pour le moins incertain. Cependant, dans de bonnes dispositions, il s’est avéré un arrière fiable. 

Christian Folin         

Un défenseur qui n’a pas l’habileté de changer le cours d’un match, mais qui joue à l’intérieur de ses capacités et accomplit un boulot honnête. Le parfait réserviste. 

Alex Belzile         

Belzile a raté l’essentiel de la saison de la Ligue américaine en raison d’une déchirure du muscle pectoral droit. Dommage, car ses excellentes performances avec le Rocket auraient très bien pu lui valoir un rappel. 

En théorie, sa période de convalescence est terminée et il pourrait revenir au jeu. Il faut toutefois considérer qu’il n’a pas joué depuis le mois de décembre... 

Gustav Olofsson         

L’arrière suédois compte 59 matchs d’expérience dans la LNH. Il est un joueur intelligent capable de dépanner au sein d’une troisième paire.  

Lukas Vejdemo         

Il n’a pas les instincts offensifs les plus aiguisés, mais il travaille fort et il possède un bon coup de patin. 

Otto Leskinen         

Il a eu droit à une audition de cinq matchs avec les Canadiens cette saison, et celle-ci s’est plus ou moins bien passée. Dans la Ligue américaine, il faisait bien circuler la rondelle et était l’un des défenseurs les plus sollicités par Joël Bouchard. 

Jesse Ylonen 

L'analyste Mitch Brown de The Athletic estime que, si Ylonen jouait dans la LNH demain matin, il serait l'un des patineurs les plus rapides du circuit. Le Finlandais a déjà deux saisons de hockey professionnel derrière la ceinture dans la Liiga. Toutefois, il n'a pas encore affronté des adultes en Amérique du Nord, sur une plus petite patinoire. Il serait surprenant qu'il soit lancé dans la mêlée alors qu'il n'a même pas joué un match avec le Rocket.

Cam Hillis         

Son inclusion constituerait certainement une surprise, sachant qu’il n’a aucune expérience dans les rangs professionnels. Il a cependant connu une excellente saison dans la Ligue de l’Ontario, amassant 83 points en 64 matchs. Les résultats d’un sondage annuel mené auprès des entraîneurs de la OHL le placent au troisième rang dans trois catégories : meilleur attaquant défensif, meilleur fabricant de jeu et meilleur joueur dans le cercle des mises au jeu.