Jacques Villeneuve

Crédit : Photo d’archives, Louis Butcher

Course Automobile

Les plans de Jacques Villeneuve ont été chamboulés

Publié | Mis à jour

La série Euro NASCAR, dans laquelle est engagé à temps plein Jacques Villeneuve, n’a pas été épargnée par la pandémie de COVID-19.

Ses dirigeants n’ont eu d’autre choix que de reporter les quatre premières fins de semaine de compétitions prévues à Valence, en Espagne (24 et 25 avril), à Brands Hatch, en Angleterre (6 et 7 juin), à Most, en République tchèque (20 et 21 juin) et à Venry, aux Pays-Bas (11 et 12 juillet).

Or, un nouveau calendrier écourté a été diffusé vendredi. Le coup d’envoi de la saison est maintenant programmé pour les 12 et 13 septembre à la piste de Vallelunga, en Italie.

Suivront des escales à Zolder, en Belgique (3 et 4 octobre), Hockenheim, en Allemagne (17 et 18 octobre), Most (14 et 15 novembre) et Valence, les 5 et 6 décembre.

Deux catégories, quatre courses

On souhaite aussi retourner à Brands Hatch avant la fin de l’année quoique les mesures de restriction liées à la COVID-19 en Grande-Bretagne pourraient éventuellement entraîner son forfait.

Toutes les épreuves auront lieu sur circuit routier puisque la seule manche sur tracé ovale, à Venry, n’a pas été retenue pour la reprise des activités.

Un week-end de la série européenne de NASCAR comporte quatre courses, deux pour les pilotes de la catégorie pro (dont fait partie Villeneuve) et deux autres pour la catégorie des amateurs.

Ils doivent se partager la même voiture pour les quatre étapes de la fin de semaine.

Avec son ami Lemarié

Villeneuve, à sa première saison l’an dernier, s’est pointé à la huitième position au classement final. Sa fiche montre deux positions de tête et trois présences sur le podium (chaque fois le troisième rang) en 13 départs.

Cette année, le champion du monde de F1 en 1997 a non seulement fondé sa propre écurie, FEED Racing, mais il a aussi recruté son ami de longue date Patrick Lemarié, qui s’est vu confier le deuxième bolide de l’équipe.

Reste maintenant à savoir si Villeneuve sera en mesure de participer à toutes les courses du championnat. Son emploi d’analyste des Grands Prix de Formule 1 à la télé française (Canal +) pourrait l’obliger à faire l’impasse sur certaines épreuves en raison d’un conflit d’horaire.

La saison 2020 en Formule 1, qui s’amorcera le 5 juillet en Autriche, a aussi été décalée de plusieurs mois en raison de la pandémie.