UFC Fight Night: Fili v Jourdain

Crédit : Photo courtoisie, Chris Unger/Zuffa LLC

UFC

Jourdain perd une guerre contre Fili

Publié | Mis à jour

Charles Jourdain voulait une guerre contre l’Américain Andre Fili et il l’a eue dans un combat de l’UFC présenté au Centre Apex.

Cependant, le combattant québécois (10-3) a échappé une décision partagée (29-28, 28-29 et 28-29) contre l’Américain (21-7) dans une bataille où le rythme a été très élevé. 

Jourdain a bien démarré le combat avec plusieurs coups de pieds qui ont touché la cible. Il est même parvenu à envoyer Fili au plancher avec une belle gauche au visage. Toutefois, il n’a pas été en mesure de finir le travail.

Fili est revenu en force au deuxième assaut en utilisant sa portée. Plusieurs jabs ont marqué des points en plus d’apporter Jourdain au sol dans les dernières secondes pour obtenir l’avantage.

Jourdain et Fili ont démarré le troisième sur les chapeaux avec plusieurs échanges musclés. Encore une fois, Fili est parvenu à effectuer deux ou trois projections qui ont fait la différence dans le duel.

L’heure des négos 

Même s’il lui reste un combat à son contrat de quatre avec l’UFC, on peut s’attendre que Jourdain amorce déjà des négociations pour prolonger son entente avec le promoteur américain.

Cette défaite honorable contre Fili va permettre à son agent Stéphane Patry de pouvoir amorcer des discussions. C’est un dossier qui devrait se mettre en marche dans les prochaines semaines si tout va comme prévu.

Le mystère de Louis 

Le frère de Jourdain, Louis, a fait le voyage à Las Vegas pour être l’un des trois hommes de coin. Il est aussi un combattant dans les arts martiaux mixtes.

Il avait averti les autorités de l’UFC qu’il était prêt à sauter dans l’octogone s’ils avaient besoin de ses services. Malgré trois combattants qui n’ont pas fait le poids et un autre qui a décidé de se retirer pour des raisons de santé, Jourdain n’a pas pu avoir sa chance.

Toutefois, dans les dernières heures, il a soulevé un certain mystère sur ses réseaux sociaux en disant qu’il pourrait avoir de bonnes nouvelles bientôt. Aura-t-il un essai à l’UFC ? On devrait le savoir bientôt.

Celui qu’on surnomme «Mad Prince» n’a pas combattu en arts martiaux mixtes depuis 2018.

La semaine prochaine, ce sera au tour de Marc-André Barriault de se produire à Centre Apex. Impliqué dans un combat sans lendemain, le combattant originaire de Gatineau affrontera le Polonais Oscar Piechtota. Un duel qui aurait dû avoir lieu en Saskatchewan à l’origine.