JiC

Retour sur une période invraisemblable

Publié | Mis à jour

Le «Club du vendredi» était de retour pour la dernière de la saison de «JiC», aujourd’hui, et comme à l’habitude, «Biz» et Jean-Michel Dufaux sont venus donner un peu de perspective à ce qui a touché le monde du sport dernièrement.

Évidemment, l’arrêt de toutes les ligues sportives, mais aussi d’une bonne partie de la vie en général, en raison de la pandémie mondiale de coronavirus, a vite été évoqué par les deux collaborateurs qui, sans contester la futilité fondamentale de ce divertissement qu’est le sport professionnel, se sont bien ennuyés de celui-ci.

«"Toi, moi et Jean-Michel, on serait peut-être au Stade Saputo, a évoqué «Biz». C'est le moment de l'année où j'aime aller voir un match de l'Impact. Il commence à faire beau, on a une belle expérience de stade avec les partisans, c'est ce que je ferais normalement.»

Très intrigué par le format du tournoi que la MLS compte organiser à Orlando dans quelques semaines, le rappeur et auteur n’a pas manqué de rappeler que dans la foulée des bouleversements sociaux engendrés par le meurtre de George Floyd par un policier aux États-Unis, les athlètes ont démontré, par leurs dénonciations et appels à lutter contre le racisme, qu’ils pouvaient faire bien plus que «courir après un ballon».

Jean-Michel, lui, sait bien qu’il faisait partie des «choyés», durant la pandémie.

«Mais ça n'a pas toujours été facile, pour moi, a-t-admis. Tout ce qui se passe présentement, autour de la planète.»

Comme son acolyte, il s’ennuie du sport.

«Je suis quand même content de voir qu'on aura quelque chose à se mettre sous la dent cet été, a-t-il affirmé. J'ai hâte de voir ce que ça va donner.»

Voyez le segment complet dans la vidéo ci-dessus.