LNH

Las Vegas parmi les heureuses élues

Publié | Mis à jour

Las Vegas devrait être l’une des villes qui accueilleront les séries éliminatoires, rapportent plusieurs sources vendredi soir. 

Une annonce officielle est attendue le 22 juin, selon le Las Vegas Review-Journal.        

Au moment de dévoiler les grandes lignes du plan de relance de la Ligue nationale de hockey, le 26 mai, le commissaire Gary Bettman avait nommé Las Vegas parmi les candidates. En fait, il avait identifié 10 villes-hôtesses potentielles : Las Vegas, Los Angeles, Chicago, Columbus, Dallas, Minneapolis/St Paul, Pittsburgh, Toronto, Edmonton et Vancouver. 

«On croit que ces villes sont présentement en mesure de nous accueillir. Toutefois, on pourrait bien prendre une décision qui, dans quelques semaines, ne tiendrait plus la route. On n’a pas besoin de choisir avant trois ou quatre semaines, alors on va continuer de suivre l’évolution de la COVID-19», avait indiqué Bettman.

Il avait alors spécifié que deux endroits, un pour chacune des associations, accueilleront le tour de qualification et les deux premiers tours officiels.   

La moitié aux États-Unis, l'autre au Canada?    

L’autre ville retenue pourrait bien être située au Canada. La LNH privilégierait ce scénario en raison de la faiblesse du dollar canadien. 

Cependant, pour rendre le tout possible, la quarantaine obligatoire exigée par le gouvernement Trudeau pour tous les visiteurs qui entrent au pays devra être levée, ou minimalement modifiée. 

À ce sujet, le premier ministre canadien avait indiqué la semaine dernière qu’il était encore trop tôt pour donner son aval à un tel projet. 

«On sait qu'il y a trois villes qui sont intéressées à accueillir des joueurs et des matchs, mais nous savons que d'abord et avant tout, nous devons nous assurer de protéger nos communautés et nos citoyens. Les discussions se poursuivent», avait déclaré Justin Trudeau.

Plus tôt cette semaine, la LNH a confirmé que les camps d’entraînement s’amorceront le 10 juillet, ce qui correspond au début de la phase 3 du protocole de retour au jeu. Depuis l'entrée en vigueur de la phase 2, les joueurs sont autorisés à s'entraîner dans les installations de leur équipe respective. 

Le circuit Bettman est à l’arrêt depuis le 12 mars.