Canadiens de Montréal

Un match au Centre Bell en 2020? Voici un aperçu...

Un match au Centre Bell en 2020? Voici un aperçu...

Louis Jean

Publié 11 juin
Mis à jour 11 juin

On s’en doute, assister à un évènement sportif ne sera plus du tout pareil lorsque la pandémie de COVID-19 sera derrière nous. Le docteur Anthony Fauci, directeur de l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses aux États-Unis, a réitéré mercredi son espoir qu’un vaccin voit le jour d’ici la fin de 2020 ou au plus tard au début de l’année 2021. 

D’ici là, les amateurs de sports devront s’armer de patience et changer leurs habitudes quand les portes des amphithéâtres rouvriront.    

Un panel de quatre experts dans le monde du sport et du divertissement s’est penché sur la question, mercredi, lors d’un séminaire en ligne. Selon eux, il faut s’attendre à ce que les mesures sanitaires et les règles de distanciation sociale soient nombreuses. Le protocole risque d'être TRÈS contraignant. Que faudra-t-il faire pour ouvrir les portes de votre aréna ou votre stade préféré?

La Ligue nationale de hockey (LNH) est consciente que de nouvelles mesures devront être adoptées. Comme plusieurs autres ligues professionnelles reprennent leurs activités avant elle, la LNH étudiera les meilleures pratiques mises en place.

Nous sommes habitués à faire la file à l’extérieur d’un aréna avant d’entrer. Ce qui était banal est devenu une préoccupation importante. Comment renforcera-t-on la distanciation sociale à la billetterie ou à l'entrée du stade? 

Est-ce qu’une heure et une porte d’entrée précises pourraient être associées au billet, un peu comme c’est le cas avec les zones d’embarquement d’un avion? Qu’arrive-t-il si on est coincé dans le trafic ou dans une tempête? Comment va-t-on traiter les retardataires? Est-ce que le détenteur de billet sera assuré d’avoir suffisamment de temps pour se rendre à son siège?

Les partisans devront fort probablement s’habituer à ce que l'on mesure leur température. Qu’arrive-t-il si l’un des membres du groupe subit un contrôle positif, mais pas les autres? Que fait-on avec le reste du groupe ou avec les enfants?

Suivez les flèches! Oubliez ça, se promener librement au Centre Bell. Tant qu’il n’y aura pas de vaccin pour la COVID-19, il y aura des indications et des flèches vous indiquant dans quel sens circuler afin de limiter les contacts avec les autres.

Cela s’appliquera aussi lorsque vous voulez gagner votre siège. Chaque rangée sera à sens unique. Donc, il y aura un sens pour monter et un autre pour descendre.

Que fait-on des loges? Doit-on seulement ouvrir une loge sur deux puisque les loges adjacentes sont à moins de 6 pieds l’une de l’autre? Devrait-on porter des masques dans les loges?

Les escaliers roulants nécessiteront une supervision supplémentaire pour que tout le monde puisse se conformer aux mesures de distanciation sociale. 

Est-ce que la vente d’alcool sera plus limitée, par crainte qu’une personne dépasse les limites et soit moins encline à respecter le protocole de l’établissement? 

Dans tous les cas, attendez-vous à beaucoup plus de sécurité et de contrôle dans les stades. 

Et qu’arrivera-t-il de la table de condiments où tout le monde garnit son hot-dog ou ses frites? Va-t-on limiter le service de bouteilles d’eau et de canettes?

Y aura-t-il du personnel dans les toilettes pour assurer la distanciation sociale? Allez à la toilette dans un amphithéâtre était déjà parfois désagréable, alors imaginez les files d’attente monstres...

Les partisans voudront se sentir en sécurité, ce qui signifie que l’on devra multiplier les stations de gel désinfectant, distribuer des masques et avoir des équipes qui désinfectent tout au long de l’évènement.

Et que fera-t-on des stationnements? Est-ce qu’on va permettre aux gens de se stationner dans tous les espaces? Est-ce que le «tailgating» sera permis?

Ce ne sont que quelques mesures proposées par des experts qui s’y connaissent dans le domaine. Le vrai protocole sera établi conjointement par les différentes ligues et la santé publique. Une chose est certaine, aller voir un évènement sportif sur place comportera son lot de défis jusqu’à ce qu’un vaccin soit trouvé.