Crédit : DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

LHJMQ

Patrick Roy séduit un autre prodige

Publié | Mis à jour

La LHJMQ a toujours été une option considérée par le défenseur Evan Nause et sa famille. Quand l’occasion d’évoluer sous les ordres de Patrick Roy dans l’uniforme des Remparts de Québec s’est présentée, la réflexion n’a pas duré bien longtemps.

Moins d’une semaine après en avoir fait le cinquième choix au total du dernier repêchage du circuit Courteau, les Remparts ont confirmé jeudi que l’arrière de 17 ans se greffait à leur alignement en vue de la prochaine saison. 

L’an passé, le Néo-Brunswickois avait refusé de se rapporter aux Foreurs de Val-d’Or qui l’avaient sélectionné au sixième échelon pour conserver son admissibilité auprès des collèges américains. Il a passé la dernière campagne avec les Stampede de Sioux Falls dans la USHL, récoltant trois buts et 17 points en 44 rencontres.

«La «Q» a toujours été dans mon esprit. J’ai grandi à Moncton et j’ai toujours regardé les joueurs des Wildcats. Cela dit, je suis allé dans un prep school non seulement pour garder les portes ouvertes des collèges américains, mais aussi celles de la «Q». Je voulais aussi maximiser mon développement. Puis, en parlant au fil des semaines avec mes agents, ma famille, Patrick Roy et Martin Laperrière, Québec semble la situation idéale pour moi et je suis très excité par cette opportunité», a déclaré Nause en visioconférence.

Après un premier contact quelques semaines avant le repêchage qui a jeté les bases de la future relation, le clan Nause avait averti Roy qu’il gardait le cap sur son plan initial. Ses agents sont finalement revenus à la charge deux jours avant la séance de sélection.

«Ce qui a été un bel avantage, c’est que j’ai pris le temps de regarder ses matchs à Sioux Falls et j’étais encore mieux préparé pour lui parler de son jeu, de la façon dont je voyais les choses. Ça a été une belle entrevue», a expliqué l’entraîneur-chef et directeur général des Remparts.

Plusieurs facteurs

Le jeune homme a d’ailleurs insisté sur le fait qu’il a longtemps songé à s’engager auprès d’une université américaine, mais la crise du nouveau coronavirus et le grand intérêt démontré par Roy et les Remparts l’ont poussé à opter pour le hockey junior. Il bénéficiera d’une bourse d’études complète en partenariat avec la LHJMQ.

«Les choses changent. Le coronavirus et le fait que les frontières soient fermées sont un petit facteur. J’ai passé du bon temps à Sioux Falls et j’envisageais potentiellement aller à l’université, mais la possibilité de jouer avec Patrick Roy est très excitante. C’est une tête de hockey incroyable. Le fait que les Remparts puissent accueillir la Coupe Memorial en 2022 a aussi pesé un peu et la possibilité de gagner un championnat me motive pour les années à venir», a affirmé celui qui était le capitaine de Martin Laperrière au Défi mondial des moins de 17 ans, en novembre dernier.

Nause, qui fait 6 pi 1 po et environ 174 lb, estime que ses principales qualités sont son instinct offensif, son jeu sur l’avantage numérique et sa façon de se comporter dans les deux sens de la patinoire.

«C’est le type de défenseur qui nous manquait. Je le vois dans notre top 2 comme quart-arrière ainsi que sur l’avantage numérique [...] C’est un fit parfait pour nous», a dit Roy.

En vitesse

Patrick Roy affirme être «très avancé» dans les dossiers de ses futurs joueurs européens. L’encan est prévu le 30 juin prochain..