Quebec

Crédit : Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

LHJMQ

Remparts: deux Américains à convaincre

Publié | Mis à jour

Même si les Remparts ont opté pour les défenseurs Lukas Klemm (5e rang) et Lucas DiChiara (23e rang) au repêchage américain de la LHJMQ de lundi, «le travail commence à partir de maintenant» pour tenter de les convaincre de poursuivre leur carrière à Québec.

L’adjoint au directeur général et recruteur-chef de l’équipe, Christian Vermette, ne se berce pas d’illusions. Les Remparts n’ont pas eu la main heureuse avec leurs choix américains au cours des dernières années.

Même si certains comme Alexander Teleguine ont vécu l’expérience du camp d’entraînement pendant 48 heures pour conserver leur admissibilité auprès des collèges américains, il faut remonter à Braeden Virtue en 2017 pour retrouver le dernier joueur en provenance du pays de l’Oncle Sam à s’être engagé avec l’organisation. Et c’était sous l’ère Philippe Boucher, soit avant le retour de Patrick Roy aux opérations hockey.

«L’objectif est qu’ils viennent, mais si l’un des deux vient, c’est plus du bonus qu’autre chose. Cela dit, vous connaissez Patrick. On ne ménagera pas les efforts pour essayer de les amener à Québec, mais pour l’instant, il n’y a rien de concret en ce sens», a mentionné Vermette en conférence téléphonique.

Joueurs talentueux

Son patron a eu l’occasion de s’entretenir avec le père de Klemm alors que le recruteur affecté aux territoires américains chez les Diables rouges a fait de même avec DiChiara.

«C’est un dossier sur lequel on va travailler dans les prochaines semaines. Avec la Covid, est-ce que ça va être un obstacle de plus? Peut-être que oui, mais ce sont deux joueurs qu’on aimait», a dit Vermette.

Klemm et DiChiara, qui sont tous les deux des défenseurs droitiers de 6 pieds, ont également été repêchés dans la USHL dans les dernières semaines respectivement par Youngstown et Muskegon. Klemm s’affiche même comme un espoir de la formation du circuit junior américain sur sa page Instagram.

Klemm a fini la dernière campagne dans l’uniforme d’une école préparatoire (prep school) du New Jersey où il a amassé 16 points, dont six buts, en autant de rencontres, tandis que DiChiara a récolté cinq buts et 20 points en 44 rencontres avec l’équipe U15 du prestigieux programme Shattuck St. Mary’s, au Minnesota.

Ce dernier a d’ailleurs déjà un lien qui l’unit à la Vieille Capitale alors qu’il a remporté le Tournoi international pee-wee en 2017 avec les Rangers Jr de Mid Fairfield. Il avait brillé en inscrivant trois buts et cinq points.

«Klemm est gars effacé mais efficace. C’est la meilleure façon de le décrire. Il est bon dans tous les aspects du jeu [...] DiChiara se démarque par son jeu avec la rondelle et son instinct offensif. Puis, ce sont deux bons patineurs», a expliqué Vermette.

Ailleurs, l’Océanic a mis la main sur l’arrière Kazimier Sobieski et l’attaquant Shane Lachance (attaquant), le Drakkar sur les défenseurs Shaun McEwen et Brian Griant et les Saguenéens sur les centres Brady Berard et Philip Tresca. L’an passé, 11 patineurs américains seulement ont évolué dans la LHJMQ.