LNH

LNH: ces joueurs qui peuvent sauver leur saison en séries

Publié | Mis à jour

Plusieurs joueurs de renom dans la LNH ont connu une saison régulière 2019-2020 bien en deça des attentes. Toutefois, avec le nouveau format des séries éliminatoires qui comportera 24 formations, une rédemption pourrait être envisageable pour plusieurs d’entre eux.

Commençons près de chez nous. L’attaquant Max Domi avait connu en 2018-2019 la meilleure saison de sa carrière avec 72 points en 82 points avec les Canadiens de Montréal. Cette saison, tout a été plus difficile pour le joueur d’avant. En effet, le numéro 13 n’a obtenu que 44 points en 71 duels, tout en conservant un différentiel de -3.  

«Max Domi joue gros parce qu’après avoir connu sa meilleure saison (en 2018-2019), ça s’est compliqué, a souligné l’analyste-hockey Éric Fichaud lors de l’émission JiC sur les ondes de TVA Sports, lundi. Non seulement, il n’a pas eu le contrat auquel il s’attendait, mais il pourrait devenir un joueur autonome avec compensation. Il est donc béni des dieux du hockey pour avoir la chance de racheter cette mauvaise saison.»

Évidemment, tout est relatif pour Domi en raison du fait qu'il souffre du diabète de type 1. Ainsi, sa participation aux séries éliminatoires pourrait être incertaine.

Fichaud a continué chez le Tricolore avec celui qui doit soutenir une bonne partie de la pression sur ses épaules, Carey Price.

«Il a connu des mois de novembre et décembre plus difficiles, a indiqué Fichaud. Mais il jouait beaucoup mieux dernièrement. En même temps, c’est Price qui aura le plus gros impact pour les Canadiens si le hockey recommence.»

Fichaud est bien placé pour analyser les performances de gardiens de but, lui qui a porté l’uniforme des Islanders de New York, des Predators de Nashville, des Hurricanes de la Caroline et du Tricolore.

En Floride, le nouveau-venu Sergei Bobrovsky n’a rien cassé avec les Panthers.

«Au début, je disais que c’était un mauvais début de saison, a confié Fichaud. Rendu à Noël, je disais que c’était une mauvaise première partie de l’année. Mais on était presque rendu à la fin et il faut admettre que ç’a été un désastre sa première année en Floride. 

«Il est le deuxième gardien le mieux payé après Carey Price. On lui a accordé un contrat de 70 millions $ parce qu’on se disait en Floride qu’on avait l’attaque et que tout ce qui nous manquait avec la perte de Luongo c’était un gardien de but de premier plan. Mais c’est extrêment difficile et, lui, peut racheter sa saison.»

«Bob» a conservé une fiche de 23-19-6 avec une moyenne de buts alloués de 3,23 et un taux d'efficacité de ,900.

Fichaud termine sa liste avec trois attaquants de l’Association de l’Ouest en Johnny Gaudreau (Flames de Calgary), Jamie Benn (Stars de Dallas) et Matt Duchene (Predators de Nashville).

Johnny «Hockey» n’a pas connu la saison escomptée. Il faut dire qu’avec 99 points en 2018-2019 - un sommet -, les attentes étaient extrêmement hautes. Cette saison, il n’a obtenu que 58 points en 70 matchs.

Même situation pour Benn (39 points) et Duchene (42 points) qui doivent être les dynamos offensifs de leur formation respective.

Voyez les explications de Fichaud dans la vidéo ci-dessus.