Alouettes de Montréal

Alouettes: ça se complique pour le repêchage

Publié | Mis à jour

L’annulation des saisons de trois des quatre conférences de football universitaire au Canada causera des maux de tête aux dirigeants de la Ligue canadienne en prévision de son repêchage 2021.

«Ça va devenir compliqué pas à peu près, a mentionné le directeur général des Alouettes de Montréal, Danny Maciocia. Je me sens mal pour les joueurs qui ont été repêchés en 2020 et pour ceux qui le seront en 2021.» 

«C’est une année d’admissibilité qui sera perdue. Ça peut être majeur dans la carrière d’un joueur de football.»

Pour une deuxième cuvée de suite, le recrutement sera chamboulé.

«On devra faire des évaluations avec les vidéos d’un joueur qui datent de 18 mois. C’est important comme période de temps, a-t-il mentionné. Un joueur prend toujours une coche de maturité physique et mentale entre sa troisième et sa quatrième année.»

Dans de telles circonstances, la Ligue canadienne de football (LCF) peut-elle tenir un «combine» en 2021?

«Je serais bien d’accord, mais tu invites qui?», s’interroge Maciocia.

Un risque 

Chez les Alouettes, plus de la moitié de leurs joueurs sélectionnés en avril dernier avaient la possibilité de disputer une cinquième saison dans les rangs universitaires.

«Je me pose plusieurs questions depuis les annonces, a ajouté Maciocia. Si on libère un de ces joueurs, ils vont faire quoi s’ils ne peuvent pas jouer en 2020?

«Il y a des chances qu’ils décrochent du football et qu’ils mettent fin à leur carrière. Ils pourraient très bien finir leurs cours universitaires avant de tomber sur le marché du travail.

«Aussi, pour certains, c’est le football qui les garde sur les bancs d’école.»

En terminant, il espère que les dirigeants du RSEQ prendront tout le temps nécessaire avant de décider d’annuler la saison 2020 même si tous les événements U Sports ont été annulés lundi.

À première vue, on peut penser que la décision des conférences de l’Ouest, de l’Ontario et des Maritimes est prématurée. Après tout, les camps d’entraînement devaient s’amorcer autour du 15 août.