Crédit : Troy Taormina-USA TODAY Sports

MLS

Galaxy: un joueur libéré à cause des commentaires racistes de sa femme

Publié | Mis à jour

Le Galaxy de Los Angeles a libéré le milieu de terrain Aleksandar Katai à la suite des commentaires racistes qu’a faits sa femme plus tôt cette semaine.

Le club de la Major League Soccer (MLS) en a fait l’annonce dans un bref communiqué d’une phrase, vendredi. 

«Le Galaxy de LA et le milieu de terrain Aleksandar Katai ont mutuellement décidé de se mettre fin à leur association», a simplement écrit l’organisation.

Mercredi, sur son compte Instagram, la femme de Katai, Tea, a été intransigeante envers les manifestations qui secouent les États-Unis depuis la mort de George Floyd.

Elle a notamment publié une photo de manifestants qui bloquaient un véhicule de police en écrivant en serbo-croate: «Il faut tuer cette merde».

À une image d’un incendie à Washington, elle a ajouté: «Ces animaux brûlent les églises!»

«Le Galaxy condamne fortement ces publications et a demandé qu’elles soient retirées immédiatement. Le Galaxy s’oppose fermement au racisme dans toutes ses formes, incluant celles qui suggèrent la violence ou cherchent à rabaisser les efforts de ceux qui poursuivent l'égalité raciale», avait indiqué l’équipe de la MLS dans un communiqué, un peu plus tôt cette semaine.

Katai a accepté un contrat avec le Galaxy le 31 décembre dernier et a joué deux rencontres avec le club avant que la pandémie de COVID-19 ne force le circuit Garber à suspendre ses activités.