Crédit : AFP

F1

F1: Sebastian Vettel pourrait-il être une menace pour Lance Stroll?

Publié | Mis à jour

La machine à rumeurs s’est emballée en Formule 1 au mois de mai alors que l’écurie Ferrari et le pilote Sebastian Vettel ont annoncé la fin de leur collaboration. Certaines rumeurs envoient l’Allemand chez Racing Point, ce qui pourrait constituer une certaine menace pour le volant du Québécois Lance Stroll.

La saison 2020 n’est pas encore officiellement commencée que les spéculations et les mouvements de personnel se sont amorcés en vue de 2021. Carlos Sainz, qui est l’un des deux pilotes de McLaren, a été recruté par Ferrari tandis que Daniel Ricciardo passera de Renault à McLaren pour pallier la perte de l’Espagnol.

L’ex-pilote David Coulthard a notamment mentionné qu’il verrait bien Vettel dans l’une des voitures roses de l’écurie et quelques scénarios se sont dessinés. Toutefois, l’heure n’est pas au changement selon le directeur de Racing Point, qui a démenti les rumeurs.

On se concentre d’ailleurs davantage sur le changement de nom de l’équipe, qui deviendra la Aston Martin F1 Team en 2021. «Ç’a définitivement été des semaines intéressantes pour le marché des pilotes, avec quelques transactions chocs, a admis Otmar Szafnauer au site web de la F1, vendredi. [...] Je suis certain que ç’a gardé les amateurs divertis et les médias occupés, mais, de notre côté, la manchette pour la prochaine saison est le nom au-dessus des portes de l’usine plutôt que les noms dans les voitures.»

Les détails du contrat de Stroll n’ont pas été révélés, mais son père, Lawrence, a racheté l’écurie Racing Point/Aston Martin en 2018, ce qui pourrait mener à une longue collaboration. Son coéquipier Sergio Perez, lui, est sous contrat jusqu’à la fin de 2022.