Crédit : ANNIE T. ROUSSEL/JOURNAL

LHJMQ

LHJMQ: le prix à payer d'une année oubliée

LHJMQ: le prix à payer d'une année oubliée

Sébastien Goulet

Publié 04 juin
Mis à jour 04 juin

La valse des transactions a commencé mercredi dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. 

Et la valse est rapidement devenue un cha-cha, puis une samba infernale pour certaines équipes.

Ayant tout misé sur le titre de la dorénavant inexistante saison 2019-2020 au niveau tant de la Coupe du Président que de la Coupe Memorial, des formations ont dû s’astreindre à finaliser des transactions ouvertes sans même avoir pu profiter de l’investissement.

Prenons tout d’abord les Wildcats de Moncton. L’amélioration significative qu’auraient apportés le défenseur Jared McIsaac et l’attaquant Benoit-Olivier Groulx? Impossible de le savoir. Mais ils ont dû sacrifier les espoirs Zachary L’Heureux - nommé recrue de l’année à l’attaque – et Elliot Desnoyers, ailier gauche qui pourrait fort bien être repêché dans la LNH cet été, lui qui a amassé 23 buts et 66 points à ses deux premières saisons dans le circuit. Ajoutez à ça cinq choix de repêchage qui s’ajouteront à la banque des Mooseheads.

Idem pour les Saguenéens de Chicoutimi qui verront Justin Ducharme et Gabriel Villeneuve poursuivre leurs parcours juniors à Val-d’Or, assurément l'une des équipes favorites dans l’Ouest en 2020-2021.

Parmi les autres prises intéressantes, notons le gardien de but de 20 ans Thomas Sigouin, qui prendra la 55, puis la 20 pour se rendre de Sherbrooke à Québec.

Voyons voir à quel moment on pourra voir tout ce beau monde porter leurs nouvelles couleurs. Le 1er octobre? Avec des spectateurs? On ne peut que l’espérer.