LHJMQ

L’approche différente (et payante) des Sea Dogs

L’approche différente (et payante) des Sea Dogs

Louis Jean

Publié 04 juin
Mis à jour 04 juin

Les Sea Dogs ont encore pigé dans la cour de Boston College. Après Peter Reynolds, l’équipe de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, est allée chercher Cameron MacDonald cette semaine. 

Comment les Sea Dogs ont-ils convaincu ce très prometteur attaquant de puissance de se joindre à la LHJMQ plutôt que de faire ses débuts comme prévu dans la NCAA à Boston College? 

L’approche différente préconisée par les Sea Dogs pourrait bien être la réponse, selon le directeur général Trevor Georgie. Voyez ses explications dans la vidéo ci-dessus.

Georgie ne tarit pas d’éloges envers MacDonald. 

Selon lui, «il n’y a pas beaucoup de joueurs dans la LHJMQ avec autant d’outils et qui jouent ce style-là». Il le décrit comme «un "power forward" qui a un bon tir, un bon coup de patin et qui aime frapper et jouer physique». 

«Cam sera un excellent complément à notre groupe. Il sera un joueur dangereux pour plusieurs années.»