Crédit : AFP

Golf

Coupe Ryder sans spectateurs : un «crime», selon le capitaine américain

Publié | Mis à jour

La Coupe Ryder de golf, prévue du 25 au 27 septembre au club Whistling Straits, aux États-Unis, sera un événement pour le moins terne s’il se déroule en l’absence de spectateurs aux abords des verts, selon le capitaine de la formation américaine, Steve Stricker.

Ce dernier ne s’en cache pas : il n’est pas favorable à la tenue de cette compétition en équipe si le public demeure contraint de la regarder à la télévision à cause de la pandémie de coronavirus. 

Le natif du Wisconsin – où doit avoir lieu l’affrontement États-Unis-Europe – estime qu’un tel scénario constituerait un «crime» pour les amateurs de golf de cet État.

«Personnellement, je détesterais le tout si cela survenait, a-t-il déclaré à la chaîne radiophonique WTSO. Cet événement a été conçu pour les partisans. À mes yeux, s’ils n’y sont pas, ce serait une compétition pratiquement somnifère. Je ne sais pas si la passion serait au rendez-vous.»

En attente

Le sort de la Coupe Ryder 2020 pourrait être bientôt connu et un report risque de s’avérer impossible pour les circuits de la PGA et de l’Europe, qui organisent conjointement le tournoi. 

L’année prochaine, la Coupe des Présidents doit se tenir à Charlotte, tandis qu’en 2022, la Coupe Ryder fera escale à Rome. C’est sans compter les Jeux olympiques de Tokyo, désormais à l’horaire en 2021.

«Pour le moment, on planifie comme si tout aura lieu normalement, a affirmé Stricker. Néanmoins, il y a quelques obstacles auxquels nous devrons faire face. Il y a la confiance des gens et le soutien corporatif. Mais tout se décidera à partir de la sécurité de tous. Et qui sait?»

«Ils auront à décider d’ici probablement deux à trois semaines en raison de toute la planification nécessaire : installer les kiosques, les tentes corporatives et autres trucs du genre, ça doit se passer en juin.»